Vous, mages parcourant ces terres inconnues, ayant pour but de rejoindre une de ces puissantes guildes, ou encore de vous améliorer sans vous mêler aux autres...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Une mission à l'étranger

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue14/100Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (14/100)
Points d'Xp:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue45/150Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

Une mission à l'étranger  Empty
MessageSujet: Une mission à l'étranger    Une mission à l'étranger  Icon_minitimeLun 6 Sep - 0:20

"Une mission en-dehors du Royaume de Fiore? C'est autorisé ça?
- Bien sûr. Je te préviens, ce sera un long périple... Mais ça vaut le coup. Tu es d'accord?
- Je marche... Ca m'intéresse de savoir à quoi ressemblent les autres pays. C'est payé combien?
- C'est une mission de rang S... Elle est à 9 990 000 Jewels.
- Tant que ça??? Elle existe depuis combien de temps???
- Neuf ans... Et six mois.
- Sans commentaires... Et tu l'as trouvée où?"

Misto-kun posa un doigt sur la lèvre, signe qu'il avait ses sources (ce qui avait plutôt tendance à m'inquiéter...) avant de me donner la liste des courses pour préparer le voyage, qui s'avérait être long. Des provisions, du matériel de camping. Je souris en me dirigeant vers la porte quand sa main gantée attrapa mon épaule.

"Tu comptes quand même pas y aller seule??
- Bah... Si, pourquoi?
- Je t'ai déjà dit que tu ne sortais plus sans être accompagnée!"

Je poussai un soupir exaspéré. Depuis l'incident du premier jour, il ne fléchissait pas. Cela faisait six mois, pourtant! Et je me débrouillai bien, maintenant. Je répondis d'un ton goguenard :

"Tu crois pas qu'on va me regarder bizarrement si je me balade avec un grand type couvert de la tête aux pieds???
- Vaut mieux qu'on s'éloigne de toi plutôt qu'on s'approche de trop prés." déclara-t-il d'un air solennel. Je levai les yeux au ciel :
"Tu ne fais jamais de crise à force d'être trop sérieux?
- Hein??
- Deux. Laisse tomber... Viens, on y va."
Je l'entraînai vers la porte avant d'actionner l'alarme. Puis sur le sentier, assez curieuse, je le questionnai :
- Et comment s'appelle-t-il, ce pays?
- L'Azarpaidjan.
- Et... A quoi ça ressemble?
- ... De ce que je connais, c'est très désertique. Des kilomètres et des kilomètres de sable...
- C'est pour ça qu'on achète autant d'eau?
- Oui."

Eh bah. Je sens que ça va être drôle, bizarrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue14/100Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (14/100)
Points d'Xp:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue45/150Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

Une mission à l'étranger  Empty
MessageSujet: Re: Une mission à l'étranger    Une mission à l'étranger  Icon_minitimeMar 7 Sep - 20:53

La rue pleine et animée par le marché du dimanche semblait fondre dans la canicule de cette après-midi de juin. L'air humide faisait suer, les gens s'éventaient, buvaient en abondance, se couvraient la tête ou au contraire se découvraient. Des figures rouges de chaleur se tournaient, les yeux éxorbités d'incrédulité face à la tenue de Mistgun. Dans ces cas-là, j'ai tendance à me plaindre... Mais là, je sais que celui qui souffre le plus, c'est lui. Alors je restais sage et je m'occupais des courses avec efficacité et zèle. Lui se débrouillait comme il le pouvait, avait doublé les quantités déjà astronomiques d'eau, qu'il s'occupait de vider.
Une fois terminées, je fermai ma besace AFI© (A Fond Illimité) et Mistgun m'emmena vers la sortie avec empressement.


"-Vivement en Azarpaidjan..." gromella-t-il une fois passé la porte du domicile, ôtant d'un mouvement sec son masque.
- Pourquoi?
- Non, rien...
- Parce que ton visage n'y est pas connu?" répondis-je sur un ton amusé. Il aquiesça du regard.
J'avais fini de préparer les sacs. Il me dit d'un ton très sérieux :


"- Nous allons d'abord voyager à la frontière du Royaume de Fiore, jusqu'à Acanta... Je voudrais prendre le train, mais c'est trop risqué. Nous voyagerons à cheval." (Je mimais une agonie) "Puis, nous y retrouverons notre employeur, qui nous fera passer les douanes. De là, nous partirons à dos de chameau à travers le désert.
- Et qu'est-ce qu'on doit y faire, exactement?
- Retrouver la trace des Hi no Tora, une secte dangereuse.
- Donc, ça devrait nous prendre dans les quatre ou cinq semaines...
- Exactement.
- Bon. On part quand?
- Maintenant."
Il avait attelé les chevaux alors que je préparais les sacs. Un magnifique frison (pour lui, bien sûr...) mais je n'avais pas à me plaindre, mon pur race espagnol avait l'air docile et rapide. Nous montâmes et partîmes tranquillement, au pas, à travers le bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue14/100Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (14/100)
Points d'Xp:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue45/150Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

Une mission à l'étranger  Empty
MessageSujet: Re: Une mission à l'étranger    Une mission à l'étranger  Icon_minitimeVen 17 Sep - 1:09

Déjà plusieurs heures qu'on marchait, je commençai à avoir mal aux cuisses, mais je ne dis rien. Briser le silence qui s'était confortablement installé depuis près de deux heures aurait été immoral. C'est finalement lui qui prit la parole :

"- Tout va bien, tu tiens le coup?
- A ce train-là, on aura de la compote de derrière en dessert ce soir... Sinon ça va. Il pouffa de rire :
- C'est vrai que tu n'as pas l'habitude... Si je me souviens, la première fois c'était l'année dernière, lorsqu'il y avait une grève des trains non?"

Je me rappelai soudainement l'espèce de bête démente qui m'avait servi de monture ce jour-là, la façon dont elle avait rué quand j'avais voulu la faire partir au trot rapide... Et esquissa une grimace particulière :

"- Ah! Ca..."
Il pouffa de rire. Je me retournai vers lui, d'un ton neutre :
"- Toi par contre tu as l'air d'avoir l'habitude... Il se figea.
- Oh, sans plus...
- Ah oui? Alors pourquoi t'es devenu aussi bleu que tes cheveux?"

J'adorais le vanner sur cette teinte si particulière. Il faut dire que c'était vraiment comique. Puis je décidai de prendre un ton malicieux que je n'avais pas souvent la liberté d'emprunter :

"- Parce que ça révèlerait des choses sur ton passé?
Il se retourna vers moi comme très effrayé. Mais je ne l'avais pas vu :
- Qui peut bien avoir accés à une bonne éducation cavalière de nos jours? Les aristochrates ou les nobles je crois... Les princes, surtout..."

Je me retournai vers lui. Ses yeux écarquillés laissait apparaître une espèce de panique profonde, enfouie depuis longtemps. Quelle imbécile... Je savais pourtant que ce point-là était sensible.

"- Misto-kun, je... Je plaisantai! Calme-toi!"

Il revint parmi les vivants tout à coup. Il était passé du Shtroumpf au cachet d'aspirine, ce qui n'était pas très rassurant... Puis il m'adressa un regard que je n'avais encore jamais vu. C'était un mélange frappant de colère, de sévérité, de tristesse profonde aussi... Je l'avais vraiment blessé.

"- Ne plaisante pas avec ça. Je te l'ai déjà dit.
- Ah... Je...
Son regard se fit plus dur.
- ... Pardon."

Il tourna la tête en hochant la tête, signe que c'était oublié. Mais ça ne l'était pas, je le savais. Et je m'en voulais. Je détestai ces moments-là, même s'ils étaient rares... Je demandai d'un ton sans réplique, neutre mais assez froid :

"- On s'arrête à Tarem pour la nuit, c'est bien ça?
- Euh... Oui, je crois bien...
- Bon, je t'attendrais à l'entrée de la ville."

Puis, pressant mes pieds contre chaque flanc de mon cheval, je le fis partir au galop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue14/100Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (14/100)
Points d'Xp:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue45/150Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

Une mission à l'étranger  Empty
MessageSujet: Re: Une mission à l'étranger    Une mission à l'étranger  Icon_minitimeJeu 23 Sep - 20:04

"- Lily-san..."

Je l'avais entendu murmurer mon nom, mais je m'en fichais. Qu'est-ce que je faisais? J'étais énervée, là? Enervée pour quoi? Enervée de l'avoir blessé? Enervée contre moi-même? Sûrement...
Pourquoi ai-je si peur de blesser les autres?
J'observai, à quelques mètres, un tronc moussu barrant le sentier, apparemment là depuis longtemps. Ils étaient déblayés régulièrement normalement, non? Comment saute-t-on un obstacle? Faut se pencher en avant, de mémoire... Ou un truc du même genre... Essayons.
Me levant sur mes étriers, je me penche donc en avant. Je presse un peu sur les flancs du cheval...


"- Je compte sur toi. Ne me fais pas tomber. Et ne t'arrête pas juste avant!"

Je lui avais chuchoté cela à l'oreille. Oui, il m'arrive de parler aux animaux... Il accéléra légèrement et... S'envola. Je ne sais pas si c'était grâce à mon ordre formulé, mais j'avais passé mon premier obstacle. J'avais eu l'impression, un instant, de planer dans les airs. Fantastique.

"- Plutôt bien, mais ton assiette est moyenne. Tiens-toi droite."

Je me retournai brusquement. Misto-kun était à quelques pas de moi, et applaudissait discrètement de ses mains gantées de noir. Depuis quand était-il là? J'affichais une telle expression de surprise et d'incompréhension qu'il pouffa de rire :

"- Tu croyais réellement me semer en partant au petit galop? Tu n'étais même pas sur le bon pied!"

A ces mots, un peu énervée, je lui avais lancé une bouteille d'eau à la figure, qu'il réussit à rattraper (malheureusement...). Il me fit un "merci" avant de boire avec abondance. Je repris la bouteille et nous repartîmes. Une heure plus tard, nous étions arrivés. Il avait bien sûr remit son masque et je me suis occupée de louer une chambre. Au moment du dîner (pique-nique dans la chambre... On était vraiment fauchés) il m'apprit que j'allais sûrement devenir beaucoup plus puissante pendant le voyage.

"- Ah... Et pourquoi ça?
- Parce que tu devras faire preuve d'une vigilance permanente.
- Quoi, la tienne ne suffit pas?" J'avais dit cela sur un ton un peu moqueur, rappelant son excés habituel de sérieux.
"- Plus du tout. En fait... Comment te dire cela...
- Vas-y, dis. Ce n'est pas la première fois que tu m'emmèneras dans une galère pas possible.
- Hum... Dans les premières régions que nous allons traverser, l'esclavage est monnaie courante..."
J'écarquille les yeux. Ce coup-là par contre, il ne me l'avait jamais fait.
"- Et... Une jeune fille comme toi... Cela comporte quelques risques..."

Ah ouais, d'accord. Carrément. Je le regardai avec un air qui mélangeait consternation, exaspération et lassitude. Il me regarda d'un air vraiment désolé, presque comme un enfant qui aurait fait une grosse bêtise.

"- Et j'imagine que tu n'aurais pas pu me le dire avant?
- Je viens de le savoir en me renseignant à l'accueil de l'hôtel...
- Bon...
- ...
- Pour la peine, tu me file ta pomme.
- Non!! J'adore ça, tu le sais très bien en plus...
- M'en fiche."

Et je la lui ai piqué. Bien fait. Nous terminâmes la soirée dans les rires, et je m'endormis assez tôt.

~~

Elle s'était endormie rapidement, épuisée j'imagine par le voyage d'aujourd'hui. Ses cheveux défaits, longues boucles à l'anglaise d'un beau brun aux reflets dorés, complètement en bataille, encadraient un visage rond. Deux grands yeux fermés, aux cils longs et épais, une expression d'innocence qui montrait encore le tempérament d'enfant de Lilicate. Je me souvenais encore des premières semaines suivant son arrivée... Tous les soirs, elle faisait des cauchemars, gémissait et même pleurait ou se débattait pendant son sommeil... J'ai une fois voulu savoir ce qui la hantait comme ça.
J'avais pénétré dans son jardin secret, chose qu'elle m'avait déjà interdit après l'incident de son arrivée. J'avais délibérément passé outre les limites de sa pudeur psychologique, découvert volontairement son passé alors que je blêmis à l'évocation même du mien.
Mais ce n'est pas étonnant qu'elle en fasse des cauchemars. Le fait qu'elle s'en sorte aussi bien me surprenait. J'admirais sa force. Elle ira loin, c'est certain.
Ce jour-là, j'ai adouci ses songes, je les ai transformés en paysages de ciel d'été, de couchers de soleil... Depuis, elle dormait bien. Mais dés que je m'absente, ça recommence. Comment va-t-elle faire lorsqu'elle devra partir à Fairy Tail? Je devais trouver une solution. Surtout que j'étais son seul lien, avec Horita... Je soupirai, et passa une main pour dégager une mèche qui s'était glissée entre ses lèvres (c'est le problème avec les cheveux longs, j'imagine...).
Je repensai un instant à ma propre histoire. Image que j'effaçai immédiatement de mon esprit. Pas question d'y penser maintenant. Tant que je parviens à retenir l'anima... Tout ira bien.
Je remontai la couette jusqu'à son menton, puis décidai de me coucher moi aussi, après avoir mis mon MatRéveil (bracelet magique qui réveille doucement et sans bruit à l'heure souhaitée) à 7h00. On avait de la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue14/100Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (14/100)
Points d'Xp:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue45/150Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

Une mission à l'étranger  Empty
MessageSujet: Re: Une mission à l'étranger    Une mission à l'étranger  Icon_minitimeDim 26 Sep - 22:33

"- Lily-san, réveille-toi. On a encore beaucoup de route.
- Hm..."

Je me frottai les yeux, baillai et m'étirai. Puis, je voulus me lever... Et étouffai une exclamation de douleur. Jamais je n'avais eu de telles courbatures dans les cuisses, les fessiers, les abdominaux... Misto-san, loin de s'attendrir, me remarqua d'un air sérieux (pour changer), légèrement réprobateur mais assez curieux :

"- Si tu as déjà aussi mal, tu n'es pas sortie d'affaires, tu sais? Fais des étirements, tu en feras aussi ce soir.
- Euh... Rassure-moi, on fera des pauses?
- Pas du tout. On doit faire d'une traite si on veut être à l'heure."

Je poussai un long gémissement d'agonie avant d'entrer dans la salle de bain. Une quinzaine de minutes plus tard, je sortis de la salle de bain en peignoir et Misto-san y entra en coup de vent (trop rapide pour que j'en sois sûre, mais je crois qu'il était en caleçon... Il devrait savoir que je m'en fiche complètement, pourtant). Puis nous prîmes un rapide petit-déjeuner et partîmes.
L'hôtesse s'était occupé des chevaux (d'après Mistgun, le mien se nommait Calypso, le sien Héiân). Je montai en grognant. Puis Mistgun me dit :


"- Ne t'en fais pas, nous sommes bientôt arrivé. Plus qu'environ 36 heures...
- A quelle ville on s'arrête déjà pour la nuit?
- Il n'y en a pas, on campe."

Je protestai pendant dix bonnes minutes. Apparemment, il n'y avait plus de population après Minchad (dont le nom déjà faisait assez "oriental"), donc on n'avait pas le choix. Je me mis donc à bouder, ignorant les soupirs exaspérés de Mistgun. Puis, il se commença son monologue :

"- Décidemment, j'ai bien fait de t'emmener! Tu n'as pas l'habitude de voyager, tu vas pourtant en avoir besoin pour faire des missions! Et, arrête de te plaindre, dis-toi que tu vas voir de nouveaux horizons... (Je le regardai à cette phrase d'un air blasé)... Non, mais c'est vrai!! Tu vas prendre des couleurs..."

Je le laissais continuer, habituée à ce type de sermons. Puis j'eus une idée, il allait bien falloir qu'il s'arrête un moment... Je donnai trois à quatre coups de talons dans les flancs de Calypso, qui partit au triple galop. J'étais sûre que ça allait énerver Mistgun que je ne l'écoute pas et parte si vite comme ça.
Néanmoins, c'était super. J'allais si vite... Je volais, évitant les branches, sautant les troncs d'arbres jonchant de plus en plus le chemin. J'étais complètement grisée par cette sensation de puissance. Je poussai quelque chose entre l'éclatement de rire et le cri de victoire. J'entendis Mistgun derrière :


"- LILICATE!!!! REVIENS ICI, J'AI PAS FINI!!!!
- RATTRAPE-MOI SI TU PEUX!!!!"

Plaisir d'enfant. Je l'entendis pousser un juron et aller de plus en plus vite, il allait me rattraper!! Je donnai encore quelques coups de talon, et chuchotai à l'oreille de Calypso :

"- Allez, il paraît que t'es rapide. Rends-moi fière!!"

Il accéléra l'allure. Vraiment intelligent, ce cheval. Je pris de l'avance, et jeta un coup d'oeil derrière moi, et tira la langue d'un ton très moqueur à Mistgun, qui devint encore plus furieux :

"- Toi, quand je te rattraperais...!!!!"

Je riais aux éclats. Mais Calypso commença, après une dizaine de minutes (et endurant, en plus!) à se fatiguer. Je vis Héiân accélérer l'allure. Aïe... Je me tournai vers Mistgun, qui me regardai d'un air rageur. Je haussai les sourcils, un sourire à la fois d'excuse et d'inquiétude aux lèvres, et à côté de cela une énorme envie d'exploser de rire, ce qui n'allait pas arranger les choses. Puis je le vis attraper les reines de Calypso, je poussai un cri de protestation, mais celui-ci ralentit au petit trot puis au pas. Enfin, il s'arrêta. Sans même descendre de Héiân, Mistgun m'attrapa par la manche de mon tee-shirt en grognant :

"- Toi alors, mais toi alors..."

Cette fois-ci, je ne pus empêcher ma crise de fou rire, qui au bout de deux ou trois minutes finit par atteindre mon tuteur, qui m'ébouriffa les cheveux, ignorant mes protestations. Je l'avais finalement arrêté dans son monologue ennuyeux, et nous repartîmes.
Le soir, j'allai chercher du bois pendant qu'il installa les tentes. Puis, nous dînâmes devant le feu, et le contemplâmes sans que je souffle un mot assez longtemps. Je m'endormis finalement.


~~

Nous avions contemplé les flammes pendant une bonne heure, chacun perdu dans ses propres pensées. Je lui avais plusieurs fois recommandé d'aller dormir dans la tente, mais elle faisait gentiment "non" de la tête sans quitter le feu du regard. Elle semblait hypnotisée. Je souris et alla au moins lui chercher une couverture, que j'enroulais sans même que Lilicate y fasse attention. ce n'est qu'une fois rassis qu'elle frissonna, se pelotonnant dedans, puis se serra contre moi. Je la laissai faire, passant ma main dans son dos pour la réchauffer. Je crois que c'était la première fois qu'elle assistait à un feu de camp. Je lui demandai donc si c'était le cas, question auquel elle répondit d'un simple hochement de tête, gardant les yeux, qui se fermaient de plus en plus, rivés sur le feu. Elle gardait sa tête contre mon épaule. Je sentais le sommeil la prendre petit-à-petit, que j'aidais un petit peu, effleurant une de mes armes.
Elle ferma finalement les yeux. Je contemplai le feu seul encore quelques minutes, puis je la pris et l'emmena dans la tente. Elle était assez légère encore, ce qui était normal, elle ne s'était pas encore développé, ni mentalement, ni physiquement. Je la posais sur mes genous, retenant sa tête d'une main, ouvrant le sac de couchage de l'autre. Je l'y posa, referma le sac et me couchai.
Une mission de 10 ans ou presque, c'est une première. La vigilance n'étant pas le point fort de Lilicate, j'allais devoir être très prudent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue14/100Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (14/100)
Points d'Xp:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue45/150Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

Une mission à l'étranger  Empty
MessageSujet: Re: Une mission à l'étranger    Une mission à l'étranger  Icon_minitimeMer 10 Nov - 0:30

"- Dernière journée avec Calypso!
- Même, c'est abusé de me réveiller aussi tôt...
- Ca t'a quand même fait près de 11 heures de sommeil... Tu as pris de mauvaises habitudes!
- La faute à qui???

Bah oui, c'est parce qu'il utilise toujours ses sorts de sommeil quand je vais trop loin que je dors tout le temps maintenant!! Il avait pas le choix? Mouais... Je m'étirai, mes courbatures étaient parties avec mes étirements quotidiens... Tant mieux!

"- Donc, rendez-vous aux portes sud d'Acanta à 16 heures, c'est bien ça?
- Oui.
- Et les chevaux?
- J'en fais mon affaire, quelqu'un de ma connaissance les gardera le temps du voyage."

J'acquiesçai sans un mot en rangeant les tentes. Puis relevai la tête :

"- Dis-moi... Faudra qu'on passe inaperçus une fois là-bas, non?
Il retourna la tête vers moi, levant un sourcil interrogateur.
- Évidemment, pourquoi?
- Les vêtements..."

Il me dévisagea quelques minutes, comme perdu dans ses pensées. Puis, il murmura :
"- C'est vrai... Dans ce cas-là... Je crois qu'il y a une boutique dans la rue Lahidj... Mais c'est bien d'y avoir pensé, merci."

Je souris puis enfourchai Calypso, et nous partîmes. Le paysage devenait de moins en moins forestier, ou plutôt "Fiorestier" : il n'y avait plus la moindre forêt, seulement de grandes collines desséchées. La température était montée de trois ou quatre degrés, et je me remis à plaindre mon pauvre tuteur, qui avait trouvé consolation, auparavant, dans la fraîcheur des arbres. Le connaissant suffisamment pour savoir qu'il valait mieu le laisser tranquille, je repartis devant, décidant d'accélérer l'allure. Au bout de quelques heures, nous vîmes la silhouette rousse d'Acanta.
Arrivée dans la petite ville orientale, je vis déjà que je n'étais plus considérée de la même manière. On me nommai "la gazelle" à tout bout de champ, les gens étaient chaleureux mais certains hommes étaient parfois... Assez gênants. Enfin, nous passâmes la douane en compagnie de Fenrir, jeune homme d'une vingtaine d'années et apparemment ami de Mistgun.
Il avait des yeux très légèrement en amandes, de longs cheveux noirs lisses qu'il avait noué en catogan. Sa peau, un peu mate, semblait tiraillée sur ses pomettes saillantes, et découvraient un corps fin aux muscles longs et nerveux. Il était assez jovial, et contrastait complètement avec Mistgun qui gardait encore son masque.


"- Et voilà Babette pour la demoiselle! C'est une vieille chamelle, mais encore en forme. Elle est très douce et obéissante, remercie-moi de te l'avoir gardé!
- Hm... Merci..." bredouillai-je dans un sourire. Mistgun reprit la parole sur un ton goguenard :
"- Et tu me laisse le plus jeune, le moins dressé et celui qui a le plus mauvais caractère, c'est ça?"
Waaaaah. Mistgun plaisantait. Champagne. Fenrir éclata de rire, avant de lui tendre les rênes sans ajouter quoi que ce soit.

"- Allez-y. Bon voyage et bonne chance!" finit-il en m'adressant un petit clin d'oeil.

Bon, bah quand faut y aller, faut y aller. Azarpaidjan, nous voilà!

_________________
Une mission à l'étranger  Yande10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue14/100Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (14/100)
Points d'Xp:
Une mission à l'étranger  Left_bar_bleue45/150Une mission à l'étranger  Empty_bar_bleue  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

Une mission à l'étranger  Empty
MessageSujet: Re: Une mission à l'étranger    Une mission à l'étranger  Icon_minitimeLun 16 Mai - 21:55

Le transport à dos de dromadaire n'avait absolument rien à voir avec celui à cheval. D'abord, l'assiette était sans importance puisque la bosse de l'animal, derrière moi, me permettait de laisser parfois reposer mon dos. Le pas constituait un mouvement plus fluide, plus fort, plus lourd. Ce mouvement avait même parfois tendance à me... Bercer.
Mistgun était vêtu d'un "boubou" et d'un "seroual" bleus ciel, d'un "haouli" blanc et de "nâïls" standard. Vous avez compris ou j'explique?
Le boubou est une espèce de tunique traditionelle. Le seroual, donnant à Fiore le sarouel, est une espèce de pantalon bouffant réservé aux hommes. L'haouli est une pièce de tissu rectangulaire qui sert de turban, indispensable dans le désert. Les nâïls sont des sandales traditionnelles.
Moi-même était vêtue d'un boubou blanc, d'un haouli pourpre et de nâïls un peu plus féminines. La vendeuse, insistant pour me faire ressemblant aux femmes du coin, m'avait verni les ongles et maquillé avec du khôl. Elle m'avait même chargé de pas mal de bijoux... J'vous jure.
Le paysage n'était que vastes dunes de sable et ciel d'un bleu si intense qu'il en était presque... Faux. Heureusement, je n'avais pas trop chaud. Mes vêtements me protégeaient bien. Mais j'avais très soif.
Au bout d'un moment, Mistgun me tendit une gourde :


"- Tu tiens le coup?
- Ah... Evidemment!" bougonnai-je en prenant la gourde.
Il sourit en la reprenant, puis reprit d'un ton doux :


"- Tu vois le rocher au loin? On fera une pause là-bas ; puis il ne restera qu'une heure ou deux avant la prochaine oasis.
J'acquiesçai en demandant :
- Combien de jours avant notre prochaine ville d'enquête?
- Deux.
- Parfait."

Nous repartîmes, et arrivâmes en moins de deux heures à l'ombre de l'espace rocheux. Je m'assis, retira un instant mon haouli un instant pour aérer ma chevelure que la vendeuse m'avait formellement interdit d'attacher. Nous mangeâmes quelques vivres, bûmes aussi, puis remontâmes sur nos dromadaires.
Le reste du voyage se passa sans la moindre discussion, nous étions tous les deux épuisés. Mais, au bout d'un moment, je pointai l'horizon du doigt :


"- Regarde, Misto-kun!!
- Hm?
- C'est pas des nomades, là-bas?
- Ca a l'air, oui...
- On va les voir?
- Pourquoi pas? Ils pourront peut-être nous renseigner."

Au bout d'un moment, étant passé au trot, nous les rattrapâmes.

"- Bonjour, voyageurs.
- Bonjour, nomades. Il est rare de croiser qui que ce soit par ici.
- Nous nous dirigions vers Mekhiag. Vous aussi, j'imagine?
- En effet. Nous voulions vous demander un renseignement...
Avant même que Misto-kun puisse finir sa phrase, le nomade le coupa sans réplique.
- Tout renseignement se paye, jeune voyageur."

_________________
Une mission à l'étranger  Yande10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une mission à l'étranger  Empty
MessageSujet: Re: Une mission à l'étranger    Une mission à l'étranger  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une mission à l'étranger
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Discours du PM lors de la Mission Economique Canada-Haiti
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L
» Quantico: Mission FBI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde des Fées - Fairy RPG :: Le Royaume de Fiore :: Autres :: Missions-
Sauter vers: