Vous, mages parcourant ces terres inconnues, ayant pour but de rejoindre une de ces puissantes guildes, ou encore de vous améliorer sans vous mêler aux autres...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Flash-back

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
14/100  (14/100)
Points d'Xp:
45/150  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

MessageSujet: Flash-back   Sam 4 Juin - 14:56

Je soupirai en me massant les tempes... Ces temps-ci, j'avais de plus en plus souvent mal à la tête. Mais comment aurais-je pu éviter le gonflement de mes neurones lorsqu'il fait 35 degrés dehors, que le stock de jus de litchi est épuisé et que C'EST ENCORE LE BORDEL DANS CETTE PUTAIN DE GUILDE???
Pire que tout, le manque de jus de litchi était tout à fait ravageur. Un frisson tiède passant le long de ma colonne vertébrale m'écoeurait constamment, et déclenchait en moi la constante et insupportable impression de manquer d'air. Mes oreilles bourdonnaient, je suais à grosses gouttes et pire que tout...
J'étais incapable d'utiliser ma paralysie.
En effet, celle-ci demande une concentration exemplaire dont j'étais tout à fait incapable à l'heure qu'il était. J'aurais pu rentrer chez moi, dites-vous? Mais faut que j'attende la livraison de jus, moi...
Ô inévitable torture.
Soudain, je dus éviter à la dernière seconde une masse écarlate qui chutait en ma direction.


"- Titania, BOUGE!!
- Ah, désolée.
- C'est ça, ouais... Fous-moi la paix!"

Je vous l'avais déjà dit que c'était le grand amour, entre Erza Scarlett et moi? C'est tout simple, e ne la suppore pas : notre premier contact, trois semaines après notre arrivée, n'était pas franchement positif... Tss, je m'en souviens encore...

À ce moment-là donc, je venais d'arriver à la guilde; j'avais le statut de "petite nouvelle antipathique". Comme c'était apparemment le premier statut d'erza, ç'aurait dû nous rapprocher. Mais non.
Tout avait commencé avec la plus grande masse de stupidité de la guilde (c'est dire!) dont le nom était Natsu. Si la stupidité avait une masse, ce chasseur de dragons serait un vrai trou noir ambulant... Bref. Ce truc, donc, m'étais tombé dessus au cours d'une des batailles. Résultat, il s'était mangé une décharge du niveau 7 qui l'avait envoyé traverser le plafond... Donc le sol du deuxième étage, réservé au rang S. Je ne savais pas encore bien doser ma magie à ce moment-là, je n'en avais ni l'envie, ni la capacité. Erza nous avait bien remonté tou les deux suite à la crevasse que j'avais créé, Natsu arborant une mine soumise et complètement shootée. Bah oui, hein, c'est déjà pas mal de ne pas tomber dans les pommes avec une décharge comme celle-là...


"- Vous serez chargé de réparer le plafond! Et à l'avenir, Lilicate... Évite d'utiliser une magie de cette puissance!
- Ouiiiii...
Et un con stupide soumis de plus. Ce n'est pas moi qui irait faire la même chose, c'est sûr...
- Le Maître t'aurait-il donné une quelconque autorité?"

La totalité de la guilde se retourna lentement vers moi. Erza me dévisagea d'un air complètement incrédule.
"- ... Pardon?
- Makarov-sama t'aurait-il accordé l'autorisation de nous donner des ordres? répétai-je lentement comme on parlerait à une demeurée.
Mon ton fit parcourir des murmures le long de l'assemblée. Je remarquai d'ailleurs une seule jeune femme qui semblait plutôt se délecter de la scène : elle avait de longs cheveux noirs, sans reflets, coiffés en couettes comme les miens. Ses deux yeux bleus glace dégageaient un air naturellement cruel. Elle portait un soutien-gorge en cuir noir, un mini-short de la même couleur, et une cape noire aussi. Vous l'avais bien compris, c'était mon premier face-à-face avec Shimizu Rin - rencontre qui ne s'est pas conclu, vous vous en doutez. Mais qu'importe, revenons donc. Erza reprit, désarçonnée et consternée à la fois :


"- ... C'est ta responsabilité de réparer tes erreurs! Tu ne ...
Je la coupai :
- Je le ferais si le Maître me le demande. Mais je ne vois pas pourquoi je devrais t'obéir, à toi. Tu te fais toujours passer pour la lieutenante, comme ça? Pff, vraiment ridicule. Jusqu'où comptes-tu encore t'abaisser, au juste?"
Le tout sur le ton le plus provocant possible. L'assemblée déglutit. Bande de trouillards. Erza gronda d'une voix sourde :

"- Et si je te plantais mon épée en plein coeur, tu obéirais?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
14/100  (14/100)
Points d'Xp:
45/150  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

MessageSujet: Re: Flash-back   Jeu 23 Juin - 16:48

J'eus un moment de surprise derrière mon regard snob. Elle était sérieuse? C'était si facile que ça de la provoquer? En tout cas, va falloir qu'elle se calme, la titania.
Je ricanai doucement :


"- Tu peux tojours essayer. Ta magie est autrement moin puissante que la mienne."

Autant le dire franchement. Quoi, ça la froissait tant que ça, de savoir qu'elle n'était pas la meilleure? Visiblement, oui.
Elle fit apparaître une épée en un quart de seconde et la dirigea vers moi. Je ne fis pas le moindre mouvement pour me défendre ou esquiver.
Comme je m'y attendais, la lame s'arrêta au contact de ma peau, d'où un filet de sang coula le long de mes clavicules. Elle ne serait pas capable de tuer une de ses camarades pour un motif aussi léger, c'était prévisible. J'eus un mince sourire sous mes yeux impassibles. Je subissais tranquillement son aura extrêmement agressive et puissante en pensant que cette fois-ci, Mirajane ne pourrait pas nous arrêter. En effet, je la vis marcher d'un pied ferme en notre direction ; mais avant qu'elle puisse entreprendre la moinde bêtise, je fermai les yeux et me mis à briller d'une intense lumière dorée. La totalité de la salle ferma les yeux, y compris Erza et l'autre fille aux couettes.
Holy Fairy.
En rouvrant les yeux, Erza retint une exclamation de surprise en voyant les miettes métalliques que j'avais fait de son épée. Elle était entièrement détruite jusqu'à la poignée. Je soupirai doucement et repris d'un ton neutre :


"- Ne me sous-estime pas."

Un ricanement se fit entendre à l'étage. Je levai la tête, plutôt curieuse de savoir qui pouvait trouver ce pitoyable spectacle drôle. La voix d'homme dégageait l'odeur désagréable qu'on peut sentir avant qu'un orage éclate : celle de l'éléctrécité statique.


Une silhouette imposante surgit à quelques mètres du trou béant que j’avais causé dans le sol du deuxième étage. L’auteur de l’élégant ricanement tonitruant me regardait dans un mélange étonnant de mépris, de moquerie et de colère ; il était blond, grand, musclé. Une cicatrice ornait son œil droit, et son éternel casque restait sagement sur ses oreilles.
Luxus, le petit-fils du maître. Magicien de rang S maîtrisant la foudre avec brio. Super… Après Titania, ou la psychopathe autoritaire en chef, voilà l’arrogant fils à papa. C’est moi ou je deviens populaire ? Bref.
Je me demandais un instant, d’un air impassible ou légèrement ennuyé, ce qui me valait l’honneur de son attention. Mais il ne me fallut pas chercher bien loin : j’avais abîmé son espace VIP adoré, moi, jeune et obscure magicienne au pouvoir inconnu fraîchement débarquée il y a trois mois. J’avais beau être la protégée de Mistgun, ce n’est pas ça qui me sortirait d’affaire.


« - T’es qui, toi, au juste ? Je ne connais même pas ton nom.
Je ne répondis pas immédiatement. Il se tourna vers Erza, toujours aussi furibonde.
- Et toi, tu la laisse faire ? T’aurais dû l’égorger un bon coup. Enfin, quelqu’un qui te tient tête, c’est rare.
Il reprit d’un sourire carnassier :
- Et j’aime ça. »

D’un bond, il descendit de son perchoir pour arriver à ma hauteur, et me regarda de toute sa stature, histoire de bien montrer la minable petite nouvelle que j’étais. Je levai la tête d’un air las, et il gronda :

« - Alors, c’est quoi ton nom ?
Quelle politesse. Je suis éblouie.
- Lilicate Gashyyl. Et toi ? »

Je vous avais dit que j’aimais bien la provocation ? Que moi, petite parvenue, j'ose demander au grand Luxus son nom comme si je ne le connaissais pas, le tout sur un ton qui laissait supposer que nous étions égaux c'était bien trop pour son cher ego constamment dorloté. L’assemblée frissonna. Bah oui, hein… Comme si j’allais le laisser me montrer sa pseudo supériorité plus longtemps.
Un poing fusa vers moi un quart de seconde après que Luxus ait laissé fleurir sur son visage l’ampleur de sa colère, et je savais que lui ne s’arrêterai pas aux règles de la guilde. Il aurait pu me tuer, ça ne l’aurai pas empêché de se lever le lendemain matin. Quant à ce qu’il écoperait comme punition, je ne le savais pas (n’oublions pas qu’il est le petit-fils du maître) et je m’en fichais éperdument.
Ce poing, donc, fut stoppé par une bulle défensive dorée, et un instant lui suffi pour établir une défense de foudre, ayant compris qu’il aurait pu subir les dommages de sa propre attaque. Il eut un léger ricanement. Quoi, ça lui plaisait ? Masochiste, va. Il abaissa soudain sa main au sol. Ca ressemble à…
Je n’eus pas le temps de réagir. En une seconde, je fus projetée en l’air par une magie qui m’étais assez familière, et atterris aux côtés de… Mistgun. L’air lui-même était saturé d’une forte odeur automnale que je ne pouvais oublier. Luxus arborait un air ennuyé voire même boudeur, comme si Mistgun venait de gâcher son petit jeu. Mon ancien précepteur était masqué comme d’habitude, mais je devinais sous le tissu noir ses lèvres serrées, et il fusillait du regard la mine désormais goguenarde de mon opposant. La totalité de la salle était plongé dans le sommeil, c‘était donc ainsi que Mistgun préservait le secret de ses origines… Il demanda, d’une voix calme mais grave :


« - Que fais-tu exactement, Luxus ?
- Je joue avec ta petite protégée, comme tu peux le voir.
J’avais la désagréable impression de faire tapisserie. Mais Mistgun gardait un bras autour de mes épaules, aussi sérieux et possessif que je l’avais connu pendant deux ans.
Je cherchai un instant des yeux la fille aux couettes noires de tout à l’heure. Avait-elle disparu ? Pour résister aux sorts de Mistgun, elle devait être assez douée… Je la repérai enfin, à l’étage, nous toisant discrètement avec un petit sourire satisfait aux lèvres, une bouteille à la main. Sans faire attention à elle, les deux se regardaient fixement ; mais je sentais sans réellement savoir pourquoi qu’ils étaient en pleine connaissance de sa présence. Je tentai discrètement de me dégager, mais Mistgun me tenait fermement.
Non mais, franchement… Il était sérieux, là ?? Il m’avait laissé tomber du jour au lendemain sans me demander mon avis, et là j’étais de nouveau sous sa protection et –surtout- sous SON autorité ??
J’en ai marre.
Il ne fait pas attention à toi, profite-en Lily… Concentre-toi, il ne connaît pas cette technique… Chaque terminaison nerveuse doit rester sous ton contrôle… Une infime dose, pas plus, pas moins…

Holy Unmove.
Je rouvris les yeux, ils étaient passés au doré, je le savais d’instinct. Synchronisés à la seconde près, Mistgun et Luxus écarquillèrent les yeux. Comprenant que quelque chose clochait, la fille aux couettes plissa les siens. Mistgun articula avec effort :

« - Lily, tu…
- Tu vois bien que je peux me débrouiller seule.
- Cette… Sale…
- Oh, ta gueule, toi. »

Je m’approchai de lui d’un pas sûr et le toisai d’une neutralité inquiétante :
« - Maintenant, te voilà prévenu. Tu dois savoir ce que c’est, Aetherion ? Tu sais, l’arme ultime de ce Conseil minable ?
La fille, qui jusqu’ici jubilait, esquissa un sourire carnassier.
- C’est moi qui le contrôle, c’est ma magie. Toi qui voulais savoir de quoi j’étais capable, sache que je peux en cet instant de faire disparaître de cette planète, ni plus, ni moins. »
Il n’y avait pas la moindre joie ni la moindre colère dans ma voix. Je ne faisais qu’établir des faits comme j’aurais pu être en train de lire le journal. Cela parut impressionner les deux inconnus. Seul Mistgun sut déceler l’infime note de lassitude triste dans ma voix.
Sans un mot, je me dirigeai vers la sortie lorsqu’une voix m’arrêta :


« - Yo, les jeunes ! »
L’intégralité des personnes conscientes retint une exclamation de surprise. Makarov-sama était apparu de nulle part. Je me retournai le poil un peu hérissé, comme prise en faute. Il claqua des doigts. Aussitôt, les deux tyrans retrouvèrent leurs mouvements et eurent besoin d’un moment pour reprendre leur respiration normale. La fille poussa un gros soupir ennuyé, comme s’il avait interrompu son émission préférée au beau milieu. Sa main s’étira en un instant et il arracha des mains de la fille la bouteille qu’elle buvait à longues gorgées depuis tout à l’heure :

« - HÉ, MA BOUTEILLE !!!
- T’as profité du sommeil de Mirajane pour la piquer, hein ?
- PUTAIN, LE VIEUX, FAIS PAS CHIER !!»
La suite aurait pu être amusante, mais Mistgun m’entraîna rapidement et discrètement hors de la salle. Et c’est parti pour une engueulade en règle…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
14/100  (14/100)
Points d'Xp:
45/150  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

MessageSujet: Re: Flash-back   Mer 29 Juin - 21:03

Une douleur sourde hantait mon crâne depuis que j'avais lancé mon nouveau sort. Il me fallait donc rester prudente, il me demande énormément de concentration...
Je m'adossai au mur extérieur de la guilde, les bras croisés, la tête haute mais le regard bas, prête à me faire disputer dans les règles de l'art. Sans le regarder dans les yeux pour autant, je jetai un instant un coup d'oeil à mon ex-précepteur. Sa silhouette se détachait du coucher du soleil mordoré sur la ville et les plaines. Il arracha le foulard qui cachait le bas de son visage, son regard profond et analytique rivé sur moi. Je pris donc le parti d'affronter ce regard.
Il s'avança, et s'appuya de ses deux bras sur le mur derrière moi et se rapprocha encore. Je sentis le battement régulier de mon sang s'amplifier.
Il se rapprocha encore. Le battement n'était plus si régulier.
Il se rapprocha encore. L'irrégularité atteint le rythme de ma respiration.
Il se rapprocha encore, sa tête se posa sur le mur. Son souffle tiède se heurtait doucement à mon oreille.
Prune. Datte. Cardamome. Patchouli. Cyprès. Laurier. Romarin. Thé. Sureau. Pin. Thym, tilleul, verveine, une pointe de vanille... Le tout dominé par la pomme, bien sûr, et le chèvre-feuille
C'était la première fois que je pus entièrement détailler l'odeur de Mistgun. Pas la dernière, bien sûr.


"- Tu deviens adulte, n'est-ce pas...
- ... N'allons pas jusque là. Je veux juste prendre un peu de liberté.
Je fis une pause.
- Tu sais bien que cette notion-là est très importante pour moi.
- Oui, et je peux le comprendre...
Mais oui, évidemment. Et mon cul, c'est du poulet, aussi.
- ... Contrairement à ce que tu sembles croire.
- Reconnais que de mon point de vue, c'est un peu dificile à avaler.
- ... Bien!
Il releva sa tête, et colla son front contre le mien. Je partis me perdre à la vitesse de la lumière quelque part au fin fond de son iris.
- Tu veux revenir, malgré tout, n'est-ce pas?
- Euh... Oui...
- Tu auras le droit de venir me rendre visite dès que tu te seras fait trois amis. De vrais amis, sur qui tu peux compter et avec qui tu peux rire au quotidien."

Nan... Il déconne, hein? Dites-moi qu'il déconne!!
"- Non mais tu..."
Son odeur se déstructura soudainement. Son image s'évapora.

Et merde, je me suis encore faite avoir!!!!!


Fin du RP.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
14/100  (14/100)
Points d'Xp:
45/150  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

MessageSujet: Re: Flash-back   Mer 29 Juin - 21:19

Lilicate Gashyyl : 197 lignes --------> + 77 points

1er message : + de 3 fautes --> pas de points
2e message : 3 fautes --> + 1 point
3e message : 1 faute --> + 3 points


+ 1 attaque moyenne ----> + 2 points
+ 1 attaque puissante ----> + 3 points


---------------> + 86 points, passage au niveau 13

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flash-back   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flash-back
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» [Flash Back] Une infiltration plus ou moins réussie[PV Hikari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde des Fées - Fairy RPG :: Guildes :: Fairy Tail-
Sauter vers: