Vous, mages parcourant ces terres inconnues, ayant pour but de rejoindre une de ces puissantes guildes, ou encore de vous améliorer sans vous mêler aux autres...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Suite mission n°2

Aller en bas 
AuteurMessage
Yochi Dekinai
Impératrice des Lames
Yochi Dekinai

Messages : 129
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 24
Localisation : France

Feuille de personnage
Niveaux:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue9/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (9/100)
Points d'Xp:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue33/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (33/100)
Guilde: Fairy Tail

Suite mission n°2 Empty
MessageSujet: Suite mission n°2   Suite mission n°2 Icon_minitimeMar 23 Nov - 1:50

_Tu laisses déjà tomber, Yoyo ?

Son ton était provocateur.
Au sourire qu'elle arborait je sus qu'elle ne le faisait rien que pour m'embêter.
Je restais silencieuse, repoussant des fantômes du passé. Peu de gens m'appelait comme cela...


_C'est vrai que « Shishi », ça le fait pas trop... « Mimi », c'est trop mignon pour toi. Non, moi j'aime bien "le toutou-glaçon", le surnom de Kaaya, pour une fois qu'elle dit quelque chose d'intelligent... C'est bien trouvé, après tout, t'évoques si souvent le roquet ou le pit-bull... Je crois qu'en matière de surnoms, t'as trouvé ton équivalent avec cette gamine surexcitée, Shi.

Je ne faisais plus attention à elles.

« Mimi »... Les souvenirs m'assaillirent, pendant un instant je n'étais plus dans le train avec ces deux mages mais sur mon île natale, enfant, marchant sur le toit enneigé de la demeure Dekinai après une journée d'entrainement particulièrement sanglante.
Je revis le visage rond et enfantin de mon amie, ma sœur d'arme et de cœur. Je revis ses boucles neigeuses désordonnée et ses grands yeux méthylène, son nez légèrement aplatis et sa bouche aussi sanguine que la mienne légèrement tuméfiée ce jour-là.
En pensant à elle j'avais posé mes yeux sur Lilicate, la regardant sans vraiment la voir, un sourire fugace et une lueur nostalgique dans le yeux.
Je la revis sourire en me tendant une orange.
« Tiens Yoyo-chan, tu as perdu beaucoup de sang aujourd'hui, il faut que tu reprennes des forces. »
J'avais regardé le fruit sans le saisir, mon estomac avait crié famine mais je savais que celui de mon amie aussi.
« Tu es trop tendre, Mimi. »
« Arrête avec ce surnom ! Nous sommes des assassins, pas des petites filles ''mimi-comme-tout'' ! Tout le monde se moquera de moi si on l'apprend... »
J'avais souris.
Miyu... Toi qui étais toujours trop gentille, qu'es-tu devenue aujourd'hui ?


Le silence s'était réinstallé, je n'avais pas vraiment fait attention à mes co-équipières...cela faisait longtemps que je n'avais pas repensé à cette époque, aussi étais-je un peu sombre lorsque le train s'immobilisa.
Lilicate parla d'un ton léger.


_On devrait y aller.

J'approuvai d'un signe de tête puis nous sortîmes, Jycrain n'était pas loin, je le sentais.
Nous arrivâmes, toujours silencieuse devant l'imposant bâtiment du Conseil d'Era, les grenouilles passant nous regardaient avec crainte et pressaient le pas, décidément...
Tandis que l'on entrait, ou plutôt tentait d'entrer, des gardes nous barrèrent le passage, c'est pas le quart d'heure.


_Excusez-nous, mesdemoiselles. Nous devons procéder à une fouille de contrôle, ordre d'en haut.

Depuis quand ? Jamais je n'avais entendu parlé de cette fouille... Aurait-elle été mise en place expressément par Jycrain à notre intention ? Cela lui ressemblerait bien. Pff, quel chieur lui alors.
Je regardais le garde qui venait de parler, tu veux faire chier le monde Jycrain ? On va être deux.
Je savais que Shi et Lilicate n'étaient qu'à quelques pas de moi, mais je ne les voyais pas, totalement concentrée sur ces gardes.


_Tu devrais nous laisser passer sans rien faire de cet ordre.

Ma voix était froide et autoritaire, je vis dans ses yeux l'ombre de la peur naître pendant que je croisais les bras sur ma poitrine. Je repris d'une voix moqueuse et hautaine.

_Et puis avec votre fouille, vous espérez trouver quoi ? Un assassin venu pour un membre du Conseil ? On vient juste pour une mission.

Les autres portèrent la main à leur épée, les vieux vont râler mais je suis pressée.
Je décapitai mon interlocuteur, les autres sonnèrent l'alerte, j'ai quitté Era hier, il ne peut pas y avoir eu d'alerte entre-temps, mon serment m'aurait prévenue, cette fouille était à notre intention, j'en étais certaine. Ah, vous souteniez il y a quelques jours que je me ramollissais, ces crétins du Conseil vont voir si je ne peux plus tuer.
Il en arrive pleins, tant mieux, il y avait longtemps que je n'avais plus tué, je laissais librement mes pulsions prendre le contrôle de mon corps, du coin de l'œil je vis Shi et Lilicate se préparer à se battre également.
Ils avaient fermement l'intention de venger leur camarade, entièrement concentrée sur mes cibles je ne fis pas attention à Jycrain qui observait la scène dans un coin sombre près de l'entrée.
Mon corps se détendit et mon instinct s'éveilla, réveillant cette mécanique de l'esprit propre au combat, le goût du sang me revint en bouche, je me préparais à entrer dans le combat, les scannant rapidement, aucun ne survivrai.
Sans plus prêter attention à Shi et Lilicate, j'engageai le combat, lançant cinq couteaux qui touchèrent chacun un garde au défaut de l'armure entre les plaques pectorales, me baissai pour éviter un coup de taille, détendit ma jambe qui fractura la mâchoire de l'assaillant, me relevant prestement je lui plantai ma dague à travers la trachée, lorsque je la fis glisser latéralement et l'ôtai il mourut dans un gargouillis. Je vis avec satisfaction que j'étais entourée de toute part par des gardes, comme j'étais basse sur mes appuis je ne vis pas Shi et Lilicate, qu'importe après tout ?
Trois gardes se fendirent, l'un dans mon dos les deux autres devant, d'une torsion du bassin je glissai le long de la lame traitresse qui frappa l'assaillant de face, je rétablis mes appuis en tournoyant et égorgeant les deux autres, dans la foulée je sautai pour éviter un coup de lance lancer vers mes genoux, elle ripa le sol, le garde la tenait toujours, je la tirai de ma main libre et lui fis décrire un arc de cercle, il bouscula quelques camarades. J'arrachais l'arme et la plantai derrière moi dans le ventre d'un autre qui râla avant que je n'entende son corps s'écrouler, se vidant.
Eh bah...heureusement que c'est moi qui suis censée protéger en partie les conseillers parce qu'avec cette équipe de bras cassés c'est pas gagné.
Je saisis la tête du premier venu, la tordant et brisant la colonne vertébrale de l'homme, j'enchainai d'une balayette qui fit tomber trois gardes, ils moururent égorgés. Me relevant de ceux-là j'évitai de justesse une feinte au visage, parai le coup suivant de mon avant bras gauche protégé par mon stylet, j'écartai la lame, me glissai dans sa défense et plantai ma dague entre ses côtes, ses poumons se remplirent de sang, il s'écroulait seulement que deux autres étaient déjà tombés.
L'un des gardes se rua sur moi, il abattit son épée à double tranchant, je lui saisis le poignet et le pressai jusqu'à entendre un craquement, il hurla, j'enfonçai ma dague jusqu'à la garde dans sa gorge. Je l'y laissai, pris appui sur son torse tant qu'il était encore légèrement raide et sautait en arrière pour éviter une lance. Trois rangées de gardes me séparaient du cadavre où j'avais laissé mon arme, un stylet ne m'était d'aucune utilité offensive dans ce genre de combat, bon bah...me restait plus que mes couteaux. Les lames n'excédant pas dix centimètres, elles m'obligeaient à entrer franchement dans la défense des gardes, multipliant les risques...et augmentant mon excitation.
J'entrevis Shi qui semblait s'amuser autant que moi et la petite Lilicate, elle se battait avec le couteau qu'elle avait récupéré tout à l'heure, hm... On voyait qu'elle n'avait pas l'habitude... Mais ça aurait put être pire.
Un couteau dans chaque main, je tuais, chacun de mes coups était fatal. Tranchant les chaires, le nombre de mes assaillants réduisait rapidement, bientôt il n'y en eu plus - je les avais comptés - et je pus voir mes équipières.
Quelques gouttes décoraient le flanc et la joue de Shi.
Lilicate n'avait aucune éclaboussure, quel coup de chance, cela sonnait comme un échauffement.
Nous entendîmes des applaudissements lents, froids et narquois, il était caché là pendant tout ce temps...
Jycrain apparut, pas besoin de le voir pour le savoir.


_Eh bien mesdemoiselles. Je sais bien que vous m'aimez énormément mais ces pauvres gardes ne vous ont rien fait.

On ne leur aurait rien fait si tu n'avais pas donné ta consigne de fouille stupide au possible.
Nous nous retournâmes, raides, j'étais la plus proche de lui, quelques mètres, Lilicate n'était pas loin et je la vis du coin de l'œil le fusiller du regard en serrant poings et mâchoires.


[Je me suis retenue pour le "bain de sang" xD]

_________________
Suite mission n°2 Signe10
"Ton travail, ce n'est pas de verser dans l'art, c'est de fabriquer des cadavres."

Durzo Blint   La Voie des Ombres de B.Weeks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shi Rin
Son Altesse Glaciale Sérénissime...
Shi Rin

Messages : 174
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 22
Localisation : Cherche bien. ♥

Feuille de personnage
Niveaux:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue10/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (10/100)
Points d'Xp:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue69/110Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (69/110)
Guilde: Fairy Tail

Suite mission n°2 Empty
MessageSujet: Re: Suite mission n°2   Suite mission n°2 Icon_minitimeVen 31 Déc - 5:37

_C'est vrai que « Shishi », ça le fait pas trop... « Mimi », c'est trop mignon pour toi. Non, moi j'aime bien "le toutou-glaçon", le surnom de Kaaya, pour une fois qu'elle dit quelque chose d'intelligent... C'est bien trouvé, après tout, t'évoques si souvent le roquet ou le pit-bull... Je crois qu'en matière de surnoms, t'as trouvé ton équivalent avec cette gamine surexcitée, Shi.

Je lui jetai un regard morne et inexpressif. Ennuyé.

_Je ne me souviens pas t'avoir adressé la parole, Frisette. Et je te prie de ne plus prononcer mon nom en public, ni y faire allusion. Quant à ton sympathique toutou, je n'en ai rien à foutre, si je puis me permettre.

Elle avait réussi à me faire chier. Bravo à elle. Tain, elle se sentait obligée de me rappeler cette saloperie de nom ? Apparemment, oui. Sale mioche.

Je n'attendis pas sa réponse, et me plongeai à mon tour dans la contemplation du paysage. Pas véritablement passionnant, à vrai dire, mais c'était toujours mieux que de se perdre dans les méandres de mon passé... Tiens. Je venais de remarquer, mais j'étais plutôt poétique quand j'étais de mauvaise humeur... C'était la mauvaise influence de Bouclette, j'en étais sûre. Va falloir se ressaisir, là.

Le reste du trajet se passa dans le silence le plus complet. Personnellement, je trouvais ce silence agréable. Pesant, étouffant, mais reposant. Le train ralentit. Puis s'ébranla, et s'arrêta.


_On devrait y aller.

Je me levai sans un mot. Je pris mes bagages. Et les suivis. Je me sentais plutôt... sombre. Même pas d'humeur à faire chier le monde. Pas drôle... Alors que, justement, j'allais revoir mon grand pote Jyjy. J'en serais presque déçue... Enfin.

Nous arrivâmes devant le grand bâtiment d'Era, que je connaissais si bien et pourtant si peu. Beaucoup de mes souvenirs d'enfant étaient rattachés à ce bâtiment. Si bien que généralement, lorsque je le voyais, je devais me faire force de ne pas le détruire joyeusement. Histoire de ne pas trop les décevoir – et d'entretenir ma réputation de chieuse ancestrale – je laissais tout de même quelques souvenirs... Souvenirs qui se traduisaient en factures pour Fairy Tail, aussitôt renvoyées au Conseil avec un gentil mot doux de ma part. C'est que je les aime, mine de rien, ces vieillards ! …Tout ceci était purement ironique, je vous rassure.

À notre passage, les grenouilles mutantes tremblaient, pressaient le pas, prenaient un air terrifié. Ce qui me rendit un sourire carnassier. L'éternel sourire carnassier de Shi Rin. Fallait pas s'étonner. Je m'amusais à leur faire peur :


_Bouh...!

Ce genre de choses suffisaient pour les apeurer. J'étais plutôt contente, cela signifiait que ma réputation était satisfaisante.

Seulement, pas assez, visiblement. Des gardes nous empêchèrent d'entrer lorsque nous tentâmes d'entrer. Putain, pas le moment ! Je les toisai de haut.


_Excusez-nous, mesdemoiselles. Nous devons procéder à une fouille de contrôle, ordre d'en haut.

Et mon cul c'est du poulet ?! Dix contre un que Jycrain était venu foutre la merde ! J'allais répliquer, mais Yochi me devança.

_Tu devrais nous laisser passer sans rien faire de cet ordre.

Froide et autoritaire, ça ne m'étonnait pas d'elle. Elle exprimait assez bien ce que j'avais envie de leur hurler dessus, là. Même si moi je l'aurais fais d'un manière un peu plus... brutale ? Sauvage ? C'est la même... Elle croisa les bras sur sa poitrine, et reprit, se moquant ouvertement de ces pauvres larves suicidaires.

_Et puis avec votre fouille, vous espérez trouver quoi ? Un assassin venu pour un membre du Conseil ? On vient juste pour une mission.

Les autres posèrent leur main sur leurs épées. Aaah, vous voulez jouer à ça ? Yochi décapita son interlocuteur. Au moins, ça avait le mérite d'être clair. Je n'eus qu'une moue ennuyée – ça m'agaçait d'être reléguée au poste de décoration. C'est quand que je bouge, moi ? Les autres sonnèrent l'alerte. D'autres gardes arrivèrent. Cool, un échauffement... Gentil de leur part. Du coin de l'œil, je vis Jycrain observer la scène dans son coin. J'en étais sûre. En même temps, qui d'autre ? Aaah, je me sentais moooolle... Ok, il voulait du spectacle le shtroumpf ? Tu seras pas déçu, connard.

Quatre types fonçaient sur moi, en même temps. Quatre contre une fille, quel courage, quelle bravoure, messieurs ! Je vous admire ! Quelques secondes plus tard, une lame d'ombre avait traversé leur crâne. Vous ne m'en voulez pas, n'est-ce pas ? Non, bien sûr. Passons à la suite. Hm... Trop fatiguant, le corps à corps. Pas d'humeur. Là, j'étais d'humeur maussade, j'avais juste envie de chocolat et des réprimandes de Mirajane !

Euh... Je viens de penser QUOI, à l'instant ? Naaan, nan. Ça va pas être possible. On va se bouger... Ok. J'ai si bien commencé, continuons sur notre lancée. Je redirigeai ma lame vers la tête un garde, je tranchai le corps d'un autre au niveau des reins. Je dissipe ma technique – trop de magie pour peu de choses – et envoie un couteau de jet entre les deux yeux d'un septième garde. Dans la gorge d'un huitième. Curieusement, la vue du sang me redonnait de l'énergie. Maintenant, je riais à pleins poumons. Aaah, ça faisait du bieeeen ! Je tranchai violemment la gorge d'un neuvième garde, m'éclaboussant au passage. Même si ce n'était qu'un stupide bain de sang totalement inutile – mis à part le fait que ça divertit le shtroumpf... Nan, vraiment inutile – c'est fou ce que ça me faisait du bien. Depuis quand n'avais pas fait coulé le sang ? Deux mois ? Trois ? Trop pour moi, en tous cas.

J'étais consciente que ma façon de tuer était totalement barbare. Des coups fatals, sans réellement prendre le temps de penser aux conséquences exactes qu'auraient mes coups. Juste des coups mortels. Je dois avouer que je n'avais nullement envie de changer cela. J'empoignai l'épée d'un garde m'ayant attaquée par derrière, ne faisant pas attention aux entailles sur ma main. J'envoyai l'arme au loin, il me sembla d'ailleurs qu'elle alla se planter sur un cadavre. Charmant. Je mis l'homme à terre d'un coup de poing – de ma main blessée, sinon c'est pas drôle. Une lame d'ombre et sa tête se sépara de son corps.

Je me jetai à nouveau dans la mêlée. J'avais sorti mon poignard, celui même que j'avais utilisé pour tuer une grenouille mutante, et que Yochi m'avait rendu par la suite. Des coups simples. Mortels. A la gorge, le plus souvent. Le sang jaillissait mais il ne m'atteint pas. Le nombre d'ennemis se réduit vite, par le bon travail de Yochi et moi-même. Curieusement, Lilicate ne s'en sortait pas trop mal. Enfin, il allait falloir l'entraîner à se battre avec un poignard. Je me désiste : pas qualifiée, ni mentalement ni techniquement.

Puis des applaudissements retentirent. Forts désagréables. Pourtant, moi qui avais un égo démesuré.. J'aurais du être au comble de la joie. Eeeeh oui, mais Jyjy n'est pas la personne que j'avais le plus envie de voir, là. Sauf si c'était pour lui déchiqueter la tronche, ce que j'aurais fais avec joiiie.


_Eh bien mesdemoiselles, je sais bien que vous m'aimez énormément, mais ces pauvres gardes ne vous ont rien fait.

Nan mais il se foutait de not' gueule, là...


_Bonjour à toi aussi Shtroumpfy, tu vas bien ? Nous super, enfin moi c'est parfait, je suis hyper crade et ma main est foutue. Tu sais pourquoi ?

J'abandonnai ma mine innocente et mon ton joyeux, pour gueuler purement et simplement.

_PARCE QU'UN PUTAIN DE GNOME BLEU A DECIDE DE FAIRE CHIER LE MONDE ! Alors maintenant, elle est bien belle ta quête de faire chier ton prochain, je te soutiens entièrement, mais là tu VIRES ! Bordel.

Je m'avançai rageusement vers la porte d'entrée, sans faire attention à lui. J'espère que je l'ai pas trop vexé, le chéri ?

[Assez bof bof, mais au moins j'ai répondu u.u]

_________________
Suite mission n°2 848992172292_shi_rin__signature__19112010

La vie passe par la mort. Je détruis pour transcender.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue14/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (14/100)
Points d'Xp:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue45/150Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

Suite mission n°2 Empty
MessageSujet: Re: Suite mission n°2   Suite mission n°2 Icon_minitimeVen 31 Déc - 16:54

Je n'avais pas entendu ce que Shi avait dit dans le brouhaha du train, à vrai dire je m'en fichais. Le tout est que j'avais réussi à les arrêter, c'est quand même le principal. Enfin bon... Reste à espérer que Jycrain ne va pas se ramener, personnellement c'était la première fois que je n'évitais pas de faire une mission d'Era. Alors bon.
Non, mais vraiment... Revoir ce visage là, si proche de celui de Mistgun, mais avec cet horrible regard froid et cruel, ce sourire sadique et cette lueur démente dans le regard? Yark yark yark. On va essayer d'éviter. Je pressai le pas, nous étions chacune à la même hauteur, Son Altesse Glaciale Sérénissime au milieu bien entendu, moi à sa droite et Yochi à sa gauche. D'ailleurs, que cela va-t-il donner entre Yochi et l'autre Shtroumpf s'ils se voient devant nous ? Et ce que ça va donner quelque chose de particulier déjà ? ... Bah, je verrai bien.
Nous voici, Era. De mauvais, très mauvais souvenirs, à vrai dire rien que de voir le bâtiment me souleva une lueur dorée dans l'oeil - signe d'envie de meurtre. Moi aussi, j'ai mes côtés psychopathes. Ou pas...
Nous nous dirigeons vers les marches de marbre blanc, d'un pas égal, synchronisées. Ca me donnait presque envie de rire, on se prend pour les Drôles de Dames version morbide ou quoi ? Enfin bref. J'ai déjà dit que Shi déteignait sur moi ? Visiblement je radote. En tout cas les grenouilles du Conseil s'écartaient d'un air craintif, mieux vaut, après tout. Reste à savoir, à cause de qui avaient-elles si peur ? De Shi ou de Yochi ? Ou les deux ? Bon, c'est pas comme si on en avait quelque chose à faire, en fait... Shi en tout cas redevient gamine, à faire peur aux employées. Je ne pus empêcher un petit sourire, non pas après le comportement de Shi, mais plutôt aux comportements des petits batraciens après le "Bouh!" de celle-ci. Elles étaient devenues livides, et après un petit cri assez pathétique, avaient fait un bond de 3 mètres en arrière. Elles sautent pas très loin, pour des grenouilles, quand même... Faites-moi penser, un jour, à en capturer une dizaine. Comme ça on fait un concours de celle qui la fait sauter le plus loin. Je dus me pincer les lèvres pour ne pas rire. Les animaux au sang-froid étaient les seuls qui ne m'émouvaient pas du tout.


"- Excusez-nous, mesdemoiselles. Nous devons procéder à une fouille de contrôle, ordre d'en haut."

Je les regardais, chacun leur tour, d'un regard plus doré et meurtrier que jamais. Ils étaient livides, mais conservaient leur sang-froid. J'esquissai un léger sourire, assez doux. Mes yeux, eux, ne souriaient pas du tout. Je m'apprêtais à le tuer d'une décharge qui lui déchirerait la gorge, lorsque Yochi s'interposa.

"- Tu devrais nous laisser passer sans rien faire de cet ordre."

Son ton était autoritaire, mais ça ressemblait plus à un conseil. Genre : "Je te conseille pas, tu préfères désobéir ou mourir dans la minute qui suit?" Donc Yochi avait des côtés sympathiques ? Enfin, peut-être pas. Je ne peux pas conclure aussi vite. Elle continua d'un ton plus narquois et condescendant comme celui de Shi, ce ton qui moi me donnait des envies de meurtre... Heureusement que la fréquence avec lequel l'employait Shi m'avait appris à me retenir.

"- Et puis avec votre fouille, vous espérez trouver quoi ? Un assassin venu pour un membre du Conseil ? On vient juste pour une mission."

Ils portèrent la main à leurs épées , paix à leurs âmes. Dommage, Yochi, bien tenté. Enfin, ça n'a pas eut l'air de la déranger plus que ça, vu comment elle l'a décapité la seconde suivante.
J'écarquillai les yeux un instant en voyant l'intérieur du cou du garde. Mon souffle se fit court, prenez-moi pour une sainte-nitouche si vous le souhaitez, je n'avais jamais vu ce genre de choses. De toute manière, je ne tuai jamais. Vieux principe compte tenu de mon passé. Ma mère sera ma seule victime, un point c'est tout.
Bizarrement, à la vue du sang, des veines, des artères, de la chair, je ressentis un mélange de peur, de dégoût intense, et d'excitation. Ce qui me faisait peur, c'est que mon pouls s'emballait, mes membres se détendaient, mes pupilles s'agrandissaient comme celles d'un requin. C'était quoi... Ca? J'avais une intense envie de tuer, c'était très bizarre et ça me faisait très peur.
Pas le temps, de toute manière, les gardes ont sonnés l'alarme et une quinzaine m'encercla. Je les regardai d'un air narquois, et soupirai :


"- Waaah, quel courage... Je suis morte de peur..."

Le tout en baillant, bien sûr. Effet immédiat sur de tels abrutis, ils s'élancèrent. Mais qu'ils sont bêtes... S'ils avaient réfléchi une demie-seconde, ils n'auraient pas pris cette formation, connue comme très néfaste à cause de... Attendez une seconde, je vous le donne en image.
Un quart de seconde avant que les trois premières épées ne m'embrochent, je m'élance et me pose sur le sol après un petit salto, pour l'échauffement. Donc, disais-je, le problème de cette formation c'est qu'on a beaucoup, beaucoup de chances de s'entretuer. La preuve derrière moi.
Un autre s'élance vers moi dans un grand cri. Là, je ne sais pas pourquoi, je sortis le couteau resté dans mon sac, et m'écartant de quelques centimètres, lui enfonce la dague dans le ventre. Neutraliser sans tuer, tel est mon principe. Même si la seconde d'après, une épée se plante dans son corps allongé, dans le crâne. Fichue abrutie Picard qu'est Shi.
Le reste s'écoula sans que je m'en rende vraiment compte, comme dans un rêve. Je tourbillonnai, volais entre les gardes enragés, ma dague dansant dans ma main et se plantant toujours dans les reins, le ventre, pour les plus fragiles la jambe. J'avais une espèce de jouissance qui montait, montait au fur et à mesure que je plantais ma lame dans ces pauvres mollusques. En fait, voilà : j'étais dans un état second, chose qui m'était arrivé quand j'avais tué ma mère. Mais là... C'était différent. Je ne tuais pas, pourtant c'était quand même si jouissif... Haha.
Je me sentais puissante, intense. Disons ça comme ça.
Le silence retomba, Shi était pleine de sang, mais Yochi et moi n'avions pas la moindre éclaboussure. Par-dessus l'air saturé de sang, je sentis une odeur familière, plus intense que celle de Yochi. Et merde...
Je ne pris pas la peine de me retourner dans un premier temps.


"- Eh bien mesdemoiselles, je sais bien que vous m'aimez énormément, mais ces pauvres gardes ne vous ont rien fait."

Je me retournai, murmurant :

"- L'aimer ? J'vais vomir..."

C'est Shi qui eut la meilleure réaction. Elle se retourna vers lui, souriante.

"- Bonjour à toi aussi Shtroumpfy, tu vas bien ? Nous super, enfin moi c'est parfait, je suis hyper crade et ma main est foutue. Tu sais pourquoi ? PARCE QU'UN PUTAIN DE GNOME BLEU A DECIDE DE FAIRE CHIER LE MONDE ! Alors maintenant, elle est bien belle ta quête de faire chier ton prochain, je te soutiens entièrement, mais là tu VIRES ! Bordel."

Elle se dirigea vers la porte, je la suivis, quand d'autres paroles m'arrêtèrent net.

"- Tiens donc... Mais c'est pas Lilicate ?
Son ton était ravi, presque fasciné, complètement psychopathe. J'avais beaucoup grandi physiquement, m'étais endurcie, et avais gagné énormément de puissance magique. D'où son ton. Je répondis, du tac-au-tac, d'un ton très, très ennuyé :

- Mais ta gueule...
- Tu t'es endurcie, apparemment... Et tu es devenue la meilleure amie de Shi? Quelle surprise!"

Là, nous étions deux à nous retourner. Mon envie de meurtre revint, peu importe les conséquences qu'elle entraînait... Yochi me lorgna du coin de l'oeil, vigilante. Ce con devait aimer le danger, car c'est lui qui descendit de son perchoir pitoyable, et en quelques pas, parvint à moi. J'avais deux alternatives : ou je m'enfuyait en courant, ou je me jetais sur lui et le réduisait à l'état d'atome. Plus il se rapprochait, plus c'était la deuxième alternative qui me donnait envie. Il attrapa mon menton, j'eus un petit mouvement de recul mais il me tenait fermement. Il murmura d'un ton pratiquement inaudible :

"- Tu as l'air de bien t'amuser, pour quelqu'un qui n'a pas le droit de vivre..."

Il se passa deux secondes, le temps que ce qu'il dise atteigne mon cerveau atrophié. Soudainement, sans même y penser, ma main droite empoigna sa chevelure et une décharge du 5e degré vint le frapper de plein fouet, accompagnée d'un bon coup de poing. L'impact magique le propulsa au sol. Mes yeux, remplis d'une lueur démente, ainsi que mon souffle court et rauque, trahissaient mon intention de l'exterminer sur-le-champ. Evidemment, ce fut Yochi qui m'arrêta.

[Oh yeah!! Le passé de Lily la rattrape, et son Dark Side se révèle!! Quelle sera la réaction de Yochi? Comment Jyjy et Shi vont-ils réagir?
La suite après la pub. *Pan*]

_________________
Suite mission n°2 Yande10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shi Rin
Son Altesse Glaciale Sérénissime...
Shi Rin

Messages : 174
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 22
Localisation : Cherche bien. ♥

Feuille de personnage
Niveaux:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue10/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (10/100)
Points d'Xp:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue69/110Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (69/110)
Guilde: Fairy Tail

Suite mission n°2 Empty
MessageSujet: Re: Suite mission n°2   Suite mission n°2 Icon_minitimeSam 26 Fév - 22:29

Visiblement, que je ne lui saute pas dans les bras en chouinant combien il m'avait manqué ne lui importe pas tant que ça. Grand bien lui en fasse, d'ailleurs. Le seul truc c'est que maintenant il se dirige vers Lilicate, et ça, si vous voulez mon avis – et même si vous le voulez pas c'est la même – c'est une excellente fausse bonne idée. Vous savez, ces idées qui vous paraissent hyper géniales et incroyablement bien appropriées sur le moment, mais qui vous mènent finalement à votre perte – ou, à défaut, à votre hospitalisation avec une grosse machine qui fait « shcri shcri shcriiiiii » à la place de votre appareil respiratoire ? Oui, bah CES fausses bonnes idées.

_Tiens donc... Mais c'est pas Lilicate ?

Quel sens de l'observation, quel génie, quel déduction incroyable ! Il a deviné comment ? À sa magie ? À sa libellule ? À ses cheveux ?

_Mais ta gueule...

ÇA c'est de la répartie. Ouais enfin peut mieux faire quoi.

_Tu t'es endurcie apparemment... Et tu es devenue la meilleure amie de Shi ? Quelle surprise !

Il a osé dire QUOI le mollusque décérébré ? Nom d'une licorne rose à pois verts qui bouffe une carotte en copulant avec un dragon !







Bah quoi ?

Bref.

Vous saviez que Jycrain, noble membre du Conseil de la Magie, avait des tendances SM très affirmées ? Bah moi je le savais déjà, donc ça devient un peu lassant, mais à mon humble avis, ça ferait un scoop d'enfer pour les journalistes de SorcièreHebdo.

Il chuchote un truc, je suppose qu'il veut se faire discret, mais dans le silence quasi absolu régnant dans les parages, je l'entends très clairement :


_Tu as l'air de bien t'amuser, pour quelqu'un qui n'a pas le droit de vivre...

Nan nan nan, moi pas d'accord. Il va trop loin là. Faire mumuse avec nos vies, passe encore – moi-même je le fais tous les jours, et même un peu plus – mais dire à une de mes camarades qu'elle ne mérite pas de vivre... T'en foutrais moi des mérite pas de vivre... 'Tain, j'comprends mieux pourquoi Lya et Jyjy s'entendaient si bien ! Ils sont vraiment pareils ! Tous des connards.

Enfin, je m'en fais pas pour ça – à vrai dire je ne remuerais pas le moindre nanomètre de mon petit doigt pour venger Lily. Parce que franchement, ce serait vachement suicidaire : si je m'interpose, elle me réduit à l'état atomique en même temps que le Schtroumpfy. Je tiens un minimum à ma vie.

Tiens... Intéressante réaction. Elle lui empoigne les cheveux – note pour moi-même : lui passer de l'eau de javel par la suite, elle l'aura bien méritée – et lui envoie une décharge plutôt pas mal. Hum, selon mes sens – et ma grande habitude de la technique, je l'ai (mal)heureusement testée personnellement des années durant, et mon petit doigt (dit bonjour petit doigt !) me dit que c'est pas encore fini – c'est une décharge de niveau... Quatre ou cinq. Vu le degré d'énervement de Lily, je penche plus pour le cinq. Seulement ? Je suis déçue. Avec une décharge de niveau dix, même lui mourrait, j'en suis sûre !

Une fois qu'il fut à terre, je pus parfaitement voir Lilicate : elle était vénère, et encore c'était peu dire. Pour tout vous dire, elle aurait commencé à lacérer Schtroumpfy en lui enfonçant son poignard un peu partout sur son torse avec un air de démente, en mettant du sang un peu partout, ça m'aurait même pas étonnée.

Sauf que moi, je suis pas d'accord du tout. Si j'en crois le vieux fou qui nous sert de Maître, même si Jyjy meurt, le sceau qu'il m'a posé ne partira pas, encore pire : personne ne pourra plus le détruire. En fait, c'est la seule chose qui, en quatre ans, m'a empêchée d'aller le provoqué en duel – à mort, évidemment, sinon c'est plus drôle.

Mais bon, j'ai pas à m'inquiéter, Yochi – appelez-la Schtroumpfette – court en ce moment même à la rescousse de son Schtroumpf.


[J'aurais bien écrit plus, mais j'arrive pas à visualiser la réplique de Yochi et la réaction de Lily, puis celle de Jyjy... Enfin celle de Jyjy, si, facile, mais pas les autres xD Bref, soit Yoyo m'en fait part par Mp, soit c'est à vous de continuer !]

_________________
Suite mission n°2 848992172292_shi_rin__signature__19112010

La vie passe par la mort. Je détruis pour transcender.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yochi Dekinai
Impératrice des Lames
Yochi Dekinai

Messages : 129
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 24
Localisation : France

Feuille de personnage
Niveaux:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue9/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (9/100)
Points d'Xp:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue33/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (33/100)
Guilde: Fairy Tail

Suite mission n°2 Empty
MessageSujet: Re: Suite mission n°2   Suite mission n°2 Icon_minitimeMer 27 Avr - 0:05

« Eh bien mesdemoiselles, je sais bien que vous m'aimez énormément, mais ces pauvres gardes ne vous ont rien fait.

Bon, restons calme, tout.va.bien.

_L'aimer ? J'vais vomir...

Bon...elle va exploser, ou peut-être Shi ?

_Bonjour à toi aussi Shtroumpfy, tu vas bien ? Nous super, enfin moi c'est parfait, je suis hyper crade et ma main est foutue. Tu sais pourquoi ? PARCE QU'UN PUTAIN DE GNOME BLEU A DECIDE DE FAIRE CHIER LE MONDE ! Alors maintenant, elle est bien belle ta quête de faire chier ton prochain, je te soutiens entièrement, mais là tu VIRES ! Bordel.

Ça c'est fait, nous nous dirigeâmes vers la porte quand Lilicate s'arrêta, Jycrain ayant reprit la parole, il ne peut pas s'arrêter deux minuscules minutes ?

_Tiens donc... Mais c'est pas Lilicate ?

Il connait tout le monde on dirait...

_Mais ta gueule...

Moi qui la croyais du genre sainte nitouche, elle connait au moins un gros mot.

_Tu t'es endurcie, apparemment... Et tu es devenue la meilleure amie de Shi ? Quelle surprise !

Shi et Lilicate ont la même réaction, le regarder entre surprise et dégout, il va s'en prendre une, je le sens venir gros comme une maison, je garde mon expression sereine et les regarde du coin de l'œil, elle a déjà ses muscles qui se contractent de retenir sa rage, ça sent pas bon tout ça.

_Tu as l'air de bien t'amuser, pour quelqu'un qui n'a pas le droit de vivre...

Bingo.
Elle utilisa je ne sais trop quelle technique mais Jycrain fut projeté au sol suite à une sorte d'explosion magique vu la luminosité et le peu de fumée.
Je ne savais pas si c'était à cause du serment ou d'une toute autre chose mais j'étais certaine que mon cœur avait manqué un battement à l'instant où Jycrain avait été frappé par l'espèce de décharge visiblement contrôlée par Frisette.
Même si en apparence je restais calme, j'observais avec fébrilité cette scène.
Jycrain à terre, Shi observant le spectacle avec un sourire carnassier au coin des lèvres, aucun garde – vivant – à l'horizon, et Lilicate dont les yeux laissaient transparaitre sa soif de sang évidente, je la sentais cette soif grandir en elle au fur et à mesure que Frisette avançait vers sa proie.
Ça ne m'arrangeait pas, mais alors pas du tout.
...5...6...7 pas la séparaient de sa cible, me regard se fit dur, je pris rapidement mon élan sur trois pas, lançai une rapière – récupérée sur un des cadavres – bien haut en direction d'un ennemi invisible au-dessus de Lilicate. Deux couteaux lancés à sa suite rectifièrent sa trajectoire pour que la lame tombe perpendiculairement au sol à environ dix centimètres de Lilicate.
Elle s'arrêta, j'étais dans une garde neutre avec des jambes tendues aux pieds rentrés vers l'intérieur, pas d'armes en main, coudes écartés, mais lâches – limite pendantes – au niveau du sternum, dos faussement droit dont la ligne était cassée au bassin par un poids du corps concentré sur mes orteils. Mine sombre et déterminée, j'attendis qu'elle daigne se retourner.
Elle le fit, son regard agacé ne cachait pas les dégoût que je lui inspirais mais la lueur meurtrière était bien là...reconnaissable entre milles.
Shi avait l'air de se délecter, Jycrain s'était relevé et observait notre manège, amusé.
Pourquoi m'en sentais-je soulagée ?
Ayant capté l'attention de Lilicate, après avoir constaté qu'elle semblait m'accorder un sursis – trop d'honneurs – je lui parlai d'une voix froide mais peu agressive.


_Tu tiens tant que ça à lui donner raison ?

Silence ''snob'', comme si je n'existais pas.
Ne me laissant pas démonter, je poursuivis.


_Si tu le tues maintenant je peux te dire qu'il arrivera. Tu deviendras une criminelle, tu seras recherchée, poursuivie, traquée, où que tu ailles. Tes amis d'aujourd'hui deviendront tes ennemis de demain. Ta guilde, tu pourras faire une croix dessus, ta vie telle que tu la connais aujourd'hui, idem. Si ça ne te suffit pas je peux aussi dire que tu te détruiras, ou tu te perdras, dans un cas comme dans l'autre tu finiras par crever la gueule sur le trottoir, et tout ça pour quoi ? Pour ce type ? Si tu le tues, ce sera comme si tu reconnaissais qu'il avait raison.

Bizarrement ces mots sonnaient de manière étrange dans ma bouche...
Son regard était dur, elle leva un menton hautain comme pour montrer qu'elle n'avait que faire de mes paroles.
Elle se tourna vers Jycrain, d'instinct je glissai ma main droite dans ma manche gauche en caressant le manche de mon cher stylet, au moindre signe d'agressivité prête à agir.
Elle me jeta une œillade narquoise et s'avança vers le conseiller, Dieu que le contact allait être dur à établir avec cette fille.
Quant à Shi...elle aurait eu un paquet de pop-corn qu'elle se serait sentie mieux...
Et moi dans tout ça j'étais hyper nerveuse, tout ça à cause de quoi ? DE CE MAUDIT SCHTROUMPF BLEU ! Faudra qu'il revoit le dosage magique de ce serment à la noix de coco...enfin je crois.
Frisette me regarda à nouveau.


_Ne t'inquiète pas va, je vais rien lui faire à ton chéri.

Soudain elle se retourna et lui cracha au visage.
Elle semblait redevenir elle-même, du moins un chouilla.
A moins que sa salive ne contienne de l'acide ou de l'explosif, Jycrain semblait tiré d'affaire pour le moment.
Ce dernier s'était légèrement crispé et ôtait mécaniquement ce qui lui avait atterri au visage avant de ne secouer une main quasi rageuse.


_Ah...C'est bien des camarades de cellules ça, vous manquez d'originalité mes chères amies.

Je me rappelai alors ma première rencontre avec lui, mon escapade dans les couloirs d'Era après m'être enfuie, la main qui m'a rattrapée, premier regard...et je lui avais craché au visage en guise de salut...cependant quelques détails passèrent trop vivement dans mon esprit pour que je vois où il voulait en venir.

[court et bof par rapport à l'attente =/ gomen]

_________________
Suite mission n°2 Signe10
"Ton travail, ce n'est pas de verser dans l'art, c'est de fabriquer des cadavres."

Durzo Blint   La Voie des Ombres de B.Weeks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue14/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (14/100)
Points d'Xp:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue45/150Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

Suite mission n°2 Empty
MessageSujet: Re: Suite mission n°2   Suite mission n°2 Icon_minitimeDim 1 Mai - 23:18

Le crissement d'une rapière se fit attendre à quelques centimètres de mon pied. Fallait s'y attendre après tout ; mais dites-moi, c'est pas le prince qui est sensé sauver sa princesse normalement?
Cette pensée fit remonter une expression goguenarde dans mes yeux alors que je jetai un regard vaguement dément sur le Shtroumpf qui sentait plus le cochon brûlé qu'autre chose. Il avait un genou à terre, l'autre relevé, me regarda d'un air vaguement en colère. Ouh là là, c'est qu'il va me faire peur en plus... Non, c'est vrai quoi : ma puissance magique doit être en toute objectivité au moins aussi élevée que la sienne, en un instant je pouvais lui déchirer les entrailles, lui crasher la tête contre le sol avec mes bottines dont la semelle était couverte du sang des gardes (tiens d'ailleurs, faudra que je les lave, en rentrant...) ou encore, tout simplement, lui casser la majorité des os de la main en marchant dessus. Je penche la tête sans la moindre ironie ; en fait, j'étais presque déçue : il était si peu fort? Ou fait-il juste semblant? J'ai été terrorisée par... Ca? Non, franchement...
Je lève les yeux au ciel un instant sans lui prêter la moindre attention. Il était aussi vide que les deux premiers tiers de ma vie, et c'était en grande partie de sa faute. Alors, pourquoi l'épargner?
Je me retourne vers Yochi, son expression d'une neutralité as usual quasi-absolue trahissait néanmoins un certain soulagement (d'où le quasi). Elle a si peur que je l'abîme, son petit chou à la crème (aux mirtilles)?
Elle soupira d'un ton distant (as usual bis) mais plutôt doux :


"- Tu tiens tant que ça à lui donner raison ?"

Raison ou pas, pourquoi j'en aurais quelque chose à faire? Mais poursuis ma chère, peut-être que Miss l'assassin aura quelque chose un poil plus convaincant. Shi semblait se délecter de la scène d'ailleurs... Pourquoi n'intervient-elle pas? C'est toujours plus intéressant que si c'est cette espèce de marionnette stoïque.

"- Si tu le tues maintenant je peux te dire qu'il arrivera. Tu deviendras une criminelle, tu seras recherchée, poursuivie, traquée, où que tu ailles. Tes amis d'aujourd'hui deviendront tes ennemis de demain. Ta guilde, tu pourras faire une croix dessus, ta vie telle que tu la connais aujourd'hui, idem. Si ça ne te suffit pas je peux aussi dire que tu te détruiras, ou tu te perdras, dans un cas comme dans l'autre tu finiras par crever la gueule sur le trottoir, et tout ça pour quoi ? Pour ce type ? Si tu le tues, ce sera comme si tu reconnaissais qu'il avait raison."

Ha, ha ha!!!! Elle est bien bonne celle-là! Tu parles de toi peut-être? Mademoiselle a des remords? Oh, pauvre choute, tu vas me faire pleurer là... Regarde, je sors déjà le mouchoir... Ou pas. J'aurais pu exploser : "MAIS J'EN AI ABSOLUMENT RIEN À BATTRE BORD*L!!!!!!!" mais en fait, non... Pourquoi?
D'abord parce que qui dit adieu Fairy Tail dit adieu jus de litchi. Ô suprême horreur. Ensuite, parce que je sentis la seconde suivante une sensation très, très étrange...C'était comme si une main douce mais ferme avait saisi mon coeur (j'entends : l'organe) à pleine poignée. Quelque part, ça faisait du bien ; de l'autre c'était bien sûr carrément dérangeant ; mais surtout, ça me donnait étrangement envie de... Dormir... Dormir? Merde merde merde!!!!!
Ha non !!! Stop, Misto-kun. Ca va, ça va, j'ai compris. Je laisse ton clone. Mais ne fais pas ça!!! C'est pas du tout, du tout le moment!! Dis-moi que t'es pas sérieux!!!
Une légère vibration de mes clavicules fit cesser le processus. J'aurai eu l'air maligne, à m'endormir tout d'un coup... Ouf. Je jetai un rapide coup d'oeil haineux à Jycrain. Franchement, il ne méritait pas une seconde que je le laisse en vie... Même pas capable de s'en sentir tout seul, non! Il reste là à coller le sol (c'est le grand amour entre eux deux, vous saviez pas? Je vais chercher le costume de mariage ou...?). Yochi dégage une odeur encore un poil plus métallique (si, si, c'est possible...). Elle tenait à être ridicule jusqu'au bout, apparemment... Franchement, ces deux-là font la pair. Et si je les tuais tous les deux? Ah oui, mais peut-être que Shi va défendre Yochi... A trois contre un, ça risquerait de devenir compliqué...
Je jetai un rapide regard clairement narquois à Yochi qui voulait dire : "Arrête, tu t'enfonces, là." Puis je repris :


"- Ne t'inquiète pas va, je ne vais rien lui faire, à ton chéri."

Je me retourne soudainement et décide de l'humilier clairement comme lui l'aura fait tant de fois. Juste histoire qu'il se souvienne de ne plus jamais m'emmerder, au cas où la décharge ne lui ai pas suffi. Je lui crachai au visage.
Aaaaah, ça fait du bien!!!! Je m'étirai un petit coup avant qu'il ne reprenne, se relevant (ah ça y est, ils divorcent... Je vous l'avais dit qu'ils n'étaient pas fait l'un pour l'autre...) :


"- Ah...C'est bien des camarades de cellules ça, vous manquez d'originalité mes chères amies."

Je ne compris pas et ne cherchai pas à comprendre. C'est si amusant que ça de faire des remarques pseudo-spirituelles qu'on est seul à comprendre? Il sera vraiment schizo jusqu'au bout... Je repris d'un ton sombre :

"- C'est pas tout ça, mais on a autre chose à faire. On est venues chercher une mission au départ... Alors casse-toi."

J'entendis Shi soupirer légèrement. Non, je n'avais pas une masse de répartie, mais c'est pareil : je m'en foutais royalement. Désolée Miss, moi je travaille le fond et pas la forme. Je marchai à grands pas raides vers le bâtiment, involontairement encore effrayée à l'idée d'y entrer. Mais ce foutu conseiller ne voulait pas lâcher l'affaire... Sa réplique m'arrêta net :

"- Parce que tu crois vraiment qu'on vous laissera prendre une mission après le massacre que vous venez de faire? Vous ne devriez même pas rester dans votre guilde...

En voilà une de ses idées à la con qui décrédibilisait encore plus les arguments de Yochi quelques secondes plus tôt! Bon bah dans ce cas-là, quitte à devenir criminelle, autant le tuer, je serai plus tranquille.
... Non, non, réfléchis une minute. S'il a dit ça devant nous, comme ça, c'est qu'il veut nous soutirer quelque chose... Sinon il aurait attendu qu'on rentre pour nous faire ça par-derrière. J'aime pas les marchés. Je me retournai un peu, juste assez pour l'avoir dans mon champ de vision :


"- Bon, tu veux quoi, exactement?
Clair, net, précis, sans bavures. Il soupira avant de s'asseoir sur un pilier :
- J'ai quelque chose contre la guilde que vous vous apprêtez à décimer, dit-il en brandissant notre affiche -hé! quand me l'a-t-il prise?! Connard, va- si vous aviez l'obligeance de ne pas les laisser en vie, je pourrai passer l'éponge..."

Je lui jetai un regard furieux mais froid. Ce foutu serpent voulait faire cela depuis le début... Et nous, on est tombées bêtement dans son piège. Le pire, c'est qu'il a parlé des soldats, mais pas de lui. Donc il compte sûrement exiger autre chose de nous lorsque nous reviendrons de notre mission. Faudrait s'arranger pour l'éviter... Si Yochi n'a pas tenté de nous assassiner d'ici-là. Enfin bon, contre Shi et moi, elle n'a clairement pas le niveau...
Enfin, je pense pas que les deux autres en aient quelque chose à foutre : Shi voulait les tuer dès le début, tuer est le métier de Yochi... Mais pas moi. Je leur jetai un vague coup d'oeil type "Je veux bien ne pas faire ma chieuse, mais vous le ferez pour moi!" (j'ai des regards très expressifs). Shi poussa un gros soupir ennuyé, mais qu'elle la ferme, pitié... Qu'elle fasse chier Jycrain autant qu'elle veut, mais qu'elle me foute la paix. Ah oui, mais non : ça serait trop simple sinon.
Je repris :


"- Pas de problème pour moi."

Tant que j'y suis, faudra que je touche deux mots à Misto-kun. J'en ai marre qu'il me surveille. C'est bon, je peux me débrouiller toute seule. Merde à la fin!!

_________________
Suite mission n°2 Yande10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shi Rin
Son Altesse Glaciale Sérénissime...
Shi Rin

Messages : 174
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 22
Localisation : Cherche bien. ♥

Feuille de personnage
Niveaux:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue10/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (10/100)
Points d'Xp:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue69/110Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (69/110)
Guilde: Fairy Tail

Suite mission n°2 Empty
MessageSujet: Re: Suite mission n°2   Suite mission n°2 Icon_minitimeJeu 5 Mai - 0:58

Bon. Que ce soit clair. J’adore Lily et ses sautes d’humeur absolument désopilantes, surtout quand elle se la joue mini psychopathe. J’adore aussi Jycrain qui est une distraction de choix, tant qu’on ne tient pas trop à ses nerfs bien sûr. Et j’adore encore plus voir le magnifique spectacle d’une confrontation entre ces deux-là – pop corn ?

Mais là ! C’est horriblement lassant. Entre Frisette qui n’utilise que des techniques de base même pas foutues de le mettre dans les vapes, Schtroumpfy qui lève pas un micromètre de p’tit doigt pour se défendre alors que j’suis sûre qu’il pourrait rendre ses coups à notre Ampoule nationale, et la Schtroumpfette et son argumentation à deux Jewels alors que franchement, dans ce genre de cas, foncer tête baissée est bien mieux (bon, ok, foncer tête baissée est toujours la meilleure solution, selon moi)… Enfin, j’veux froisser personne hein. J’fais que donner mon avis. Non, parce que, en tant qu’observatrice totalement neutre (ahem…), tout ce qui me vient à l’esprit en voyant cette ô magnifique scène où le royal crachat de l’Ampoule daigne honorer le misérable Schtroumpf, c’est que Frisette nous a mises dans une belle merde. Se rend-elle compte que maintenant, il peut exiger de nous à peu près n’importe quoi ? Agression d’un Conseiller, ça doit pas être un ou deux jours de prison, hein, j’vous le dis. Hein ? Mais non, je parle pas en habituée. Mais j’vous dis que non ! Ahem, bref. Sans parler du massacre de ces bons vieux gardes. M’enfin, je m’inquiète pas trop, Jyjy va nous trouver un truc bien chiant à faire pour qu’il se la ferme, et puis voilà… N’empêche, on me reproche tout le temps de me la jouer Miss-Je-Sais-Tout-Mieux-Que-Tout-Le-Monde, mais voilà quoi.

« C’est pas tout ça, mais on a autre chose à faire. On est venues chercher une mission au départ… Alors casse-toi. »

Gros soupir. Franchement, c’est quoi cette répartie de merde ? Lassant jusqu’au bout. C’est même plus drôle de se foutre de leur gueule, putain. En plus, le regard de Schtroumpy-chan ne me plait pas du tout, là.

« Parce que tu crois vraiment qu’on vous laissera prendre une mission après le massacre que vous venez de faire ? Vous ne devriez même pas rester dans votre guilde… »

Raaah ! Qu’est-ce que je disais ! Nan mais y’a pas, j’ai toujours raison. Même quand j’ai tord. Mais plus sérieusement, ça commence à traîner en longueur là. Y’a pas moyen de faire avance rapide là ?

« Bon, tu veux quoi exactement ?
_ J’ai quelque chose contre la guilde que vous vous apprêtez à décimer. »

Magnifique ! Merveilleux ! Je la sens venir à trois kilomètres, c’te bonne nouvelle ! Euh, c’est moi ou je ne m’étonne même pas qu’il ait réussi à piquer l’affiche à Lily ?

« Si vous aviez l’obligeance de ne pas les laisser en vie, je pourrais passer l’éponge… »

YAAAAAAAAY ! Heeey, macaréna ! …Oui, bon, je danse mentalement la macaréna, un problème avec ça ? J’vais pas non plus le faire vraiment hein ! J’ai une réputation à entretenir ! Avec un peu de chance, on pourra dévergonder un peu Frisette, et elle repassera en mode dépravée.

Ahem. Vu le regard qu’elle me lance là (style « ok, j’fais pas chier, mais vous vous démerdez avec »), c’est pas gagné gagné. Re-gros soupir. Bah, on arrivera bien à faire quelque chose d’elle, un jour où l’autre…

« Pas de problème pour moi. »

Oh la vache ! C’est un peu fort là quand même, elle va rien foutre elle ! Nous on va se taper le sang, les boyaux, les têtes tranchées, et elle, tranquille, elle matera avec son pop corn et son soda ! …Comment ça, elle n’est pas moi ? J’suis censée comprendre quoi là ?!

« Ok, Schtroumpfy, ça marche pour moi aussi. T’façon, j’ai besoin d’me défouler. Tu devrais penser à améliorer ta garde, parce que, bon, voilà quoi. Ça a duré quoi ? Dix minutes ?
_ Sept, à vrai dire.
_ …Parce que t’as compté ?
_ D’ailleurs, ça me déçoit un peu, la dernière fois, tu avais fait mieux.
_ La dernière fois, t’avais osé te taper l’incruste et massacrer ma sœur, pauvre con. »

Je lui en ai longtemps voulu pour ça. Sérieusement. À cause de lui, je n’aurais jamais l’immense satisfaction de me dire que c’est moi qui l’ai achevée.

« Quoi, tu m’en veux pour ça ? Tu l’as quand même bien amochée, il me semble. Ça ne t’a pas suffi ? Oh, à moins que ce ne soit pour le sceau que tu m’en veuilles à ce point ? »

Autre grooooos soupir. Ça devient une habitude. J’hausse les épaules ; les règlements de compte attendront que je sois en tête à tête avec lui. Pas que j’les aime pas, mais Frisette et l’Impératrice des Lames n’ont pas à savoir ce genre de trucs. Ça pourrait tourner à ma défaveur. Surtout que Yoyo est légèrement une espionne à la solde de ce taré. Même si finalement, ça lui servirait à rien de découvrir des trucs sur moi, Jyjy est au courant des trois quarts de ma vie. Version détaillée. Ce type a des clones partout, c’est pas possible autrement.


[ Désolée mes chères gens, je sais que c'est court et que ça fait toujours pas avancer le Rp, mais j'ai complètement zappé ce qu'on avait prévu pour la suite, en fait... Euh, Lily, tu as à présent de la concurrence pour ta mémoire de poisson rouge (un tour de bocal, et puf !). Bon, une âme charitable daignerait-elle m'éclairer, que j'écrive un peu plus que cette misérable loque ? Franchement c'est trop court, indigne de moi U.U Ou alors je vous laisse continuer tout en me marrant parce que j'aurais été bien moins en retard que d'habitude ? <D ]

_________________
Suite mission n°2 848992172292_shi_rin__signature__19112010

La vie passe par la mort. Je détruis pour transcender.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yochi Dekinai
Impératrice des Lames
Yochi Dekinai

Messages : 129
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 24
Localisation : France

Feuille de personnage
Niveaux:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue9/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (9/100)
Points d'Xp:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue33/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (33/100)
Guilde: Fairy Tail

Suite mission n°2 Empty
MessageSujet: Re: Suite mission n°2   Suite mission n°2 Icon_minitimeDim 17 Juil - 2:25

_C’est pas tout ça, mais on a autre chose à faire. On est venues chercher une mission au départ… Alors casse-toi.

J'ai l'impression que ce n'est pas très crédible, surtout avec la marre de sang qui nous entourait, préférant les laisser régler ça tout en faisant traîner mes oreilles je partis en quête de ma dague qui devait normalement dépasser de la gorge d'un des gardes, malheureusement certains corps s'empilaient... Décidément je préférais l'assassinat propre et bien fait à ce genre de boucherie.

_Parce que tu crois vraiment qu’on vous laissera prendre une mission après le massacre que vous venez de faire ? Vous ne devriez même pas rester dans votre guilde…

Oh c'est étonnant ça, pensai-je alors que je retournais un corps du pied, pas le bon. Alors, c'était un gars châtain sur la quarantaine...mais comme dans toute garde qui se respecte tous les gardes avaient la même corpulence et la plupart était châtain ou brun... Je repartais en quête tout en écoutant les négociations de Frisette.

_Bon, tu veux quoi exactement ?
_ J’ai quelque chose contre la guilde que vous vous apprêtez à décimer.

Il faudrait faire une liste des gens contre qui il n'a pas quelque chose, ça irait plus vite.
Du coin de l'œil je vois Shi danser d'un pied sur l'autre, elle doit être aussi intéressée que moi par la conversation.
Eh merde, les corbeaux commençaient à se ramener, ma dague risquait d'être abîmée par leur bec et leurs griffes, sans parler du boucan que ça allait faire.
C'est les gars d'Era qui allaient être content, pis pour nettoyer tout ça rapidement je leur souhaitais bonne chance. Je me demandais un instant s'ils savaient nettoyer l'hémoglobine...alcool voire eau oxygénée ou sel et glace sont d'après moi les meilleures méthodes, mais les connaissant ils utiliseront de la javel et seront envahis de chats.
Je fouillais dans un empilement ragoutant de masses humaine tout en me disant qu'un nettoyage a grande eau pourrait être efficace mais bonjour la discrétion – et l'odeur.


_Si vous aviez l’obligeance de ne pas les laisser en vie, je pourrais passer l’éponge…

Suis-je obligée de répondre ? Mon boulot de base c'est assassin, vous vous doutez bien qu'un de plus un de moins je m'en moque royalement. Je ne pris même pas la peine de réfléchir à la méthode ou au pourquoi du comment, il suffisait de jeter un œil à Shi pour savoir qu'on allait encore donner dans la charcuterie.
Mais où était cette putain de lame ?


_Pas de problème pour moi.

Ce n'était pas contre elle mais dès qu'on parlait de fabrication de cadavres, je faisais rarement confiance aux autres pour exécuter cette tâche. Et il faut dire que de ce que j'avais pu voir Frisette était encore bien mal-habile une arme à la main.
J'enjambais un autre cadavre, que de visions familières...ça faisait du bien.
Je crois que je touchais au but, en poussant un corps je découvris enfin ma dague incrustée jusqu'à la garde et poisseuse de sang mais elle était bien là.


_Ok, Schtroumpfy, ça marche pour moi aussi. T’façon, j’ai besoin d’me défouler. Tu devrais penser à améliorer ta garde, parce que, bon, voilà quoi. Ça a duré quoi ? Dix minutes ?

A trois minutes près tu avais bon, Shi. Mais tu n'as pas tort sur la médiocrité de cette garde.

_ Sept, à vrai dire.

Gagné.

_ …Parce que t’as compté ?

Avait-il autre chose à faire ?

_ D’ailleurs, ça me déçoit un peu, la dernière fois, tu avais fait mieux.

A combien est le record ? Ou comment dire que j'avais de plus en plus envie de me mesurer à elle.

_ La dernière fois, t’avais osé te taper l’incruste et massacrer ma sœur, pauvre con.

Je ne préfère même pas imaginer la tête de sa sœur.

_Quoi, tu m’en veux pour ça ? Tu l’as quand même bien amochée, il me semble. Ça ne t’a pas suffi ? Oh, à moins que ce ne soit pour le sceau que tu m’en veuilles à ce point ?

Oh une fratricide ? Je crois que je l'aime bien cette Shi. Mais je pense que je peux l'enlever de la liste des gens à surveiller, autrement dit...Nan, mieux vaut ne pas formuler ma pensée.
Je me mis à nettoyer soigneusement mon arme.


_Maintenant que c'est réglé, on y va ?

Cela prononcé avec une pointe d'agacement.
J'entendis un bruit de papier, Frisette avait du reprendre possession de l'affichette. La récréation était finie.
Je rangeai mon arme propre dans son fourreau et pris la direction de mes coéquipières.
Frisette marchait d'un pas décidé, mais son dos un peu trop droit lui donnait une démarche mécanique.
Je prenais mon temps, après tout on en avait, et surtout je n'avais pas envie de glisser sur une flaque de sang, j'aurais eu l'air maligne.
Shi décocha un regard...agressif à Jycrain qui le soutint et lui rendit un sourire faux.
Quant à moi je passais devant lui en l'ignorant purement et simplement, je sentis son regard dans mon cou tandis que j'emboîtais le pas à mes « camarades ».
Je ne fis que les suivre, déconnectant mon esprit, les couloirs d'Era m'étaient fades, ternes, sans éclats. Ils avaient ce goût désagréable du déjà vu dont on se lasse, de la monotonie désespérante, comme une cage dans laquelle on resterait un peu trop.
Shi ralentis pour se porter à ma hauteur, un grand sourire aux lèvres.


_278, m'annonça-t-elle relativement fière.

Dans son regard interrogateur je lus la question qu'elle me posait silencieusement « As-tu fait mieux ? »
Un sourire amusé étira à peine mes lèvres tandis que je répondais humblement.


_452.

Un sourire carnassier passa sur ses lèvres, en cet instant nous étions exactement sur la même longueur d'ondes. Étrangement un frisson d'excitation me parcourut à l'idée de notre toute nouvelle rivalité.
Frisette nous jeta un regard en coin et haussa un sourcil, elle avait gardé le couteau à la main, l'affichette dans l'autre, une aura quelque peu agressive flottait encore autour d'elle.
Bah, c'est pas comme si elle voulait me tuer ou vice versa.
Shi restait à côté de moi, elle semblait sautiller en marchant, comme surexcitée.


_Dis-moi, Yoyo ? Tu vas vraiment laisser ton couteau à Frisette ? Pas que je sois contre mais après tout...elle risque de se blesser.

Bien entendu une mistinguette à couettes entendit son aimable réflexion et laissa fuser entre ses lèvres une réponse brève, sans même daigner se retourner.

_Ta sollicitude me touche beaucoup, mais je ne suis pas si maladroite... Si j'ai besoin d'une nounou, je te sonnerais, ok?

Frisette pressa le pas vers le bureau de quêtes ou un truc dans ce goût-là, Shi et moi dûmes accélérer pour ne pas la perdre de vue, cette dernière me glissa dans une sorte de rictus sadique.

_Sait-on jamais...
_Tsss, répondis-je simplement en pressant davantage le pas.

Et après c'est moi le monstre psychopathe ? On aura tout vu.
Quelques grenouilles nous dépassèrent en longeant les murs, Shi semblait s'en délecter, je soupirai, torturer mentalement des « animaux » ne m'excitait pas plus que ça... Mais qui étais-je pour juger les plaisirs des autres ? Les goûts et les couleurs ça ne se discutait pas m'avait-on dit un jour.
Sage parole ma foi.
Nous arrivâmes enfin au département je ne sais trop quoi pour la validation des ordres de missions. En nous voyant la plupart des grenouilles partirent vers d'autres quêtes soudainement urgentissimes. Seules restèrent celles dont la présence était nécessaire et surtout obligatoire en ces lieux où soudainement l'atmosphère s'était faite tendue.
Shi arborait un sourire du genre « A table », laissant à ces pauvres batraciens la désagréable sensation qu'elles allait passer à la casserole, ou peut-être directement disparaître entre ces canines dignes d'un descendant de Dracula.
Lilicate ne sembla même pas y prêter attention – peut-être trop habituée à ce spectacle. Elle alla directement au guichet où la pauvre...chose semblait se ratatiner de plus en plus, allons, on est pas plus anormales qu'elle et ses congénères.
Frisette plaqua plus qu'elle ne posa délicatement l'affichette sous le nez de l'employée, pas d'humeur à se laisser aller au tendre mécanisme lubrique et incompréhensible de l'administratif on dirait.
Je m'appuyai contre le mur en la laissant régler ça, il y avait vraiment trop de monde ici... J'eus une pensée pour les corbeaux qui devaient se donner à cœur joie de mettre en pièces divers cadavres et agonisants, là, dehors, libres de faire couler le sang quand bon leur semblait...
Oh là, stop les pensées génocidiennes, ma grande. Je vais vraiment finir avec une case en moins à ce train-là.
Je secouai la tête pour remettre mes idées en place. Shi faisait divers va et vient entre les grenouilles, s'intéressant tantôt à un pan de mur, tantôt à une pile de feuilles, bref, elle faisait tout pour mettre mal à l'aise les bestioles bien obligées de rentrer dans son jeu en lui cédant le passage à tout bout de champ.
Bientôt Lilicate reçut le coup de tampon magique nous donnant le droit de nous casser sur le champ.
J'eus envie de casser ce mur derrière moi, qui, si ma mémoire était bonne, donnait sur l'extérieur... On s'était déjà suffisamment faite remarquer, ça ira pour aujourd'hui la casse, pis j'ai déjà cassé un mur il n'y pas pas si longtemps. Il y aura bien d'autres occasions.
J'attendis que Lilicate et Shi se remettent en route.



*************************************

[voilà enfin la suite tant attendue, ^^", encore désolée pour mon retard.
Pitié n'en faites pas trop baver à cette petite Yochi, elle est pure et innocente >3< (oui, je sais, c'est très crédible)]

[Edit Shi : Muhahaha ! Très crédible en effet xD J'ai bien aimé perso'. ^0^ Et niveau longueur c'était bien =D Dis, dis, tu crois qu'on a une chance d'avoir Lily-chu cette fois ?... J'espère trop hein ?]

_________________
Suite mission n°2 Signe10
"Ton travail, ce n'est pas de verser dans l'art, c'est de fabriquer des cadavres."

Durzo Blint   La Voie des Ombres de B.Weeks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue14/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (14/100)
Points d'Xp:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue45/150Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

Suite mission n°2 Empty
MessageSujet: Re: Suite mission n°2   Suite mission n°2 Icon_minitimeDim 25 Sep - 14:47

Shi claqua sa langue, apparemment contente que les choses évoluent plus vite ; mais pas encore assez pour moi. Je me sentais frustrée, peut-être. Ne pas avoir pu le massacrer alors que j'en avais la possibilité m'avait vraiment laissé un goût amer sur la langue.

«- Ok, Schtroumpfy, ça marche pour moi aussi. T’façon, j’ai besoin d’me défouler. Tu devrais penser à améliorer ta garde, parce que, bon, voilà quoi. Ça a duré quoi ? Dix minutes ?
- Sept, à vrai dire.
- …Parce que t’as compté ?

Fallait s'y attendre, qu'est-ce qu'il aurait pu faire d'autre de toute façon? Après un moment de réflexion, la vue imaginaire d'un Jycrain transformé en commentateur télé fit monter en moi une vague d'hilarité difficilement réprimée. Ma bouche se tordit légèrement mais je restai silencieuse.

- D’ailleurs, ça me déçoit un peu, la dernière fois, tu avais fait mieux.
- La dernière fois, t’avais osé te taper l’incruste et massacrer ma sœur, pauvre con.

... Attendez une seconde. Ce machin a une soeur?! Une ne suffisait pas, il en fallait deux ?? Décidemment, va falloir que je touche deux mots à Mirajane, à mon retour. Au fond... Plus je sais de choses sur Shi, mieux c'est. On ne sait jamais.

- Quoi, tu m’en veux pour ça ? Tu l’as quand même bien amochée, il me semble. Ça ne t’a pas suffi ? Oh, à moins que ce ne soit pour le sceau que tu m’en veuilles à ce point ? »

Le sceau... J'avais vaguement entendu parlé d'une flamme bleue, ou un truc de ce style. Alors c'est Jycrain qui l'a posé, en plus d'avoir achevé sa soeur ? Je commence à comprendre pourquoi elle le déteste autant (venant de Shi, on aurait pu me dire qu'elle ne supportait simplement pas sa gueule, ça ne m'aurait pas même étonnée). Mais bref... Y a pas une option "avance rapide"? Visiblement, non.

"- Maintenant que c'est réglé, on y va?

Je m'avance rapidement vers Jycrain et reprends l'affiche d'un mouvement sec -- du bout des doigts bien sûr, mes mains sont suffisamment sales comme ça.
Tiens... Je ne me sens même pas effrayée à l'idée de l'approcher, c'est normal ça? Est-ce que c'est parce que j'ai enfin la preuve qu'il ne peut rien contre moi? Dos à la petite troupe, me dirigeant seulevers le bâtiment d'une démarche toujours aussi raide, je me permets un léger sourire, de fierté peut-être. Heureusement qu'il me dégoûtait toujours autant. Les deux suivent derrière.


"- 278.
- 452."
666, le chiffre du Satan. Non, sérieux, de quoi parlent-elles? Encore un truc futile, j'imagine.

"- Dis-moi, Yoyo ? Tu vas vraiment laisser ton couteau à Frisette ? Pas que je sois contre mais après tout...elle risque de se blesser."

Pff... Nan mais vraiment, ça devient lassant là. Elle pourrait pas changer de mode? Moi qui croyais connaître en Shi une reine de la répartie, me voilà déçue. En plus, ce n'est plus le couteau de Yochi, c'est le mien. Pas qu'il pourrait me servir à quelque chose (quoiqu'il me sert déjà plus que je ne l'aurais cru), mais cette conne n'avait qu'à pas laisser traîner ses petites affaires.

"- Ta sollicitude me touche beaucoup, mais je ne suis pas si maladroite... Si j'ai besoin d'une nounou, je te sonnerais, ok?"

D'un ton non pas agacé, mais ennuyé.

"- Sait-on jamais...
- Tss."

Je pris cette fois-ci le temps de me retourner, décochant un regard de sincère compassion à Shi. Elle devait avoir épuisé tous ses sujets de discussion avec Yochi, pour sortir quelque chose d'aussi facile. Je sentis un fond de fureur dans le regard qu'elle me rendit, soigneusement caché sous son masque de froid et de lassitude habituel.
Les guichets sont vides, réaction typique des grenouilles du Conseil au moindre danger. Shi soupire de désapprobation ou d'ennui... Et non Altesse, tes jouets préférés ne sont pas là pour te divertir aujourd'hui. Jycrain nous aura fait chier jusqu'au bout. Je passai l'index sur la vitre d'un des guichets ; elle explosa. Altesse Glaciale penche légèrement la tête sur le côté, l'air de dire "Ca, c'est fait". Prenant rapidement un tampon sur le bureau derrière celle-ci, je tamponnai notre fiche et me retournai vers les deux psychopathes d'un air neutre :


"- Allons-y.
- Attends, Frisette.

Soupir crispé, je déteste ce surnom.

- Tu sais par où aller, au moins?

Je laisse passer un silence. En effet, je n'en avais aucune idée.

- Il faut d'abord établir un travail de collecte d'informations, récita Yochi d'un air las.

Elle plissa les yeux, m'analysant en profondeur. J'haussai les sourcils, devinant ses pensées : en effet, la discrétion n'a jamais été une de mes qualités. Deuxième silence. Elle réfléchit. Je me sens mal à l'aide, c'est la première fois que je constitue un élément de gêne dans le groupe. Que faire ? Et puis, je n'avais jamais fait de collecte d'informations. Une petite voix, narquoise et agaçante, me souffla que je n'aurais peut-être pas pu faire cette mission seule. Petite voix que je fis immédiatement taire d'une décharge virtuelle.


- Bon, y a plus qu'à aller au "Dragon d'Or". Notre ampoule nationale n'aura qu'à rester à l'extérieur...
- Ca vaut mieux, en effet, rajouta Yochi d'un ton sec.

Je rêve ou quoi? Que je n'ai ni la carrure ni l'expression d'une psychopathe d'accord, je veux bien l'admettre, mais là ! Y a des limites à la condescendance, j'avais décidé de rester sage mais elles ne me facilitent pas la tâche ! Alors que des trois c'est moi la plus puissante... Quelles connes ! Je m'efforçai, à défaut d'un ton respectueux, de ne pas élever la voix :


- Ben voyons. Vous m'excuserez mais je m'incruste, que vous le veuillez ou non. Et Shi, tu me sembles mal placée pour parler, c'est pas toi qui te fais pincer à écouter aux portes ? Ce n'est pas à moi que ce serait arrivé.
Regard venimeux et prévisible de l'intéressée que je reçus en toute sérénité, et petit haussement de sourcils de son amie qui voulait clairement dire "Elle marque un point". Shi allait répliquer quelque chose, mais je la coupai (chose qu'elle déteste, tant mieux) et ajoutai plus sérieusement :
- J'ai conscience de l'indiscrétion de ma physionomie, mais je saurais au moins rester à l'ombre.

Je lus dans les prunelles métalliques de Yochi qu'elle ne me croyait pas une seconde, ma foi c'est tant pis pour elle. Ou peut-être simplement que ça ne lui suffisait pas... Désolée de ne pas être un machin noir longiligne ! Shi poussa un de ses soupirs ennuyés habituels, mais il y avait au fond de son expression une réflexion toute autre : je devinais le cours de ses pensées. Ayant été la disciple de Mistgun pendant deux ans, il était en effet certain que je savais un minimum rester discrète. Peut-être même plus qu'elle, puisque j'avais au départ des conditions défavorables.
J'attendis une réaction quelconque, réaction qui ne vint pas immédiatement. Et si j'avais deviné que le Dragon d'Or" était un bar quelconque, je ne savais absolument pas où il se situait : c'était pour sûr un coin relativement mal famé, donc qui m'était tout à fait inconnu. Sainte-nitouche, moi? Non. Seulement ingénue.


- Marché conclu?

Let's keep it fellows =) no matter what are the other problems.

_________________
Suite mission n°2 Yande10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilicate Gashyyl
Mage de Rang S
Lilicate Gashyyl

Messages : 271
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 23
Localisation : Au fond d'un verre de liqueur de litchi !

Feuille de personnage
Niveaux:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue14/100Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (14/100)
Points d'Xp:
Suite mission n°2 Left_bar_bleue45/150Suite mission n°2 Empty_bar_bleue  (45/150)
Guilde: Fairy Tail

Suite mission n°2 Empty
MessageSujet: Re: Suite mission n°2   Suite mission n°2 Icon_minitimeJeu 26 Juil - 18:53

Lilicate Gashyyl : 258 lignes ----> + 101 points

1er message : + de 3 fautes --> pas de point
2e message : 3 fautes --> + 1 point
3e message : pas de faute --> + 5 points


1 attaque moyenne ---> + 2 points

--------> + 109 points, passage au niveau 14


Shi Rin : 173 lignes ----> + 67 points

1er message : 3 fautes --> + 1 point
2e message : 3 fautes --> + 1 point
3e message : 2 fautes --> + 2 points


--------> + 71 points, passage au niveau 10


Yochi Dekinai : 266 lignes ----> + 103 points

1er message : + de 3 fautes --> pas de point
2e message : + de 3 fautes --> pas de point
3e message : + de 3 fautes --> pas de point


--------> + 103 points, passage au niveau 9


On continue a priori soit dans "Autres" soit dans une ville de votre choix ^^ je laisse la suivante en décider, à savoir Shi. Réponds vite !

_________________
Suite mission n°2 Yande10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Suite mission n°2 Empty
MessageSujet: Re: Suite mission n°2   Suite mission n°2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Suite mission n°2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bande se forme [Suite, mission rang A max] [Genki, Dan, Aiko and Lucifer]
» Deux filles ça peut être aussi fort que deux mecs! [suite mission]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Discours du PM lors de la Mission Economique Canada-Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde des Fées - Fairy RPG :: Le Royaume de Fiore :: Conseil d'Era :: Missions-
Sauter vers: